La Fed voit les hausses de taux se poursuivre jusqu’à la diminution de l’inflation

La banque centrale américaine continue de se montrer ferme dans sa lutte contre l’inflation. Le rythme et l’ampleur des hausses de taux ralentira « à un moment donné ».

La Fed voit les hausses de taux se poursuivre jusqu’à la diminution de l’inflation
2 min de lecture

L’indice SPDR S&P 500 (NYSE:SPY) a grimpé en flèche mercredi après-midi après que les minutes de la réunion de la Fed ont montré que les responsables de la banque centrale ont convenu de continuer à relever les taux afin de ralentir l’économie du pays. Ils ont également décidé de garder des taux plus élevés jusqu’à ce que l’inflation montre des signes clairs de ralentissement.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

Ce qu’il faut savoir

La Fed a augmenté le taux cible des fonds fédéraux de 0,75 % en juillet, après une majoration de 0,75 % en juin. Il s’agit des deux relèvements les plus agressifs depuis 1994, alors que la banque centrale américaine lutte contre une inflation qui n’a jamais été aussi élevée en plus de 40 ans.

Plusieurs responsables ont indiqué qu’ils seraient favorables à une hausse de 0,5 % en septembre, mais les minutes de la réunion du mois dernier montrent que les responsables sont conscients de la possibilité que les coûts d’emprunt augmentent plus que nécessaire.

« Les intervenants conviennent que le rythme des hausses du taux directeur et l’ampleur du resserrement futur de la politique monétaire dépendront de l’incidence des informations reçues sur les perspectives économiques et des risques qui pèsent sur celles-ci. Ils estiment qu’au fur et à mesure que l’orientation de la politique monétaire se durcit, il sera probablement opportun à un moment donné de ralentir le rythme des hausses des taux directeurs tout en évaluant les effets des ajustements cumulatifs sur l’activité économique et l’inflation », lit-on dans le compte rendu.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Pourtant, une fois que les taux auront atteint des niveaux suffisants, la Fed a fait remarquer qu’elle devra probablement les maintenir jusqu’à ce qu’il soit clair que l’inflation tend à diminuer.

« Certains intervenants ont déclaré qu’une fois que le taux directeur aurait atteint un niveau suffisamment restrictif, il serait probablement approprié de le maintenir pendant un certain temps afin de s’assurer que l’inflation est sur la bonne voie pour revenir à 2 % », indique le procès-verbal.

La réunion s’est tenue à la fin du mois de juillet, deux semaines avant que les données les plus récentes de l’IPC n’indiquent que l’inflation pourrait avoir atteint un sommet.

L’IPC global a grimpé de 8,5 % en juillet, ce qui est inférieur au chiffre de 9,1 % enregistré en juin et aux estimations moyennes des économistes, qui étaient de 8,7 %.  Le mois de juin a marqué le plus haut niveau d’inflation de l’IPC depuis 1981.

Mouvement des prix

Le SPDR S&P 500 affiche un sommet de 479,98 dollars et un creux de 362,17 dollars sur 52 semaines.

Le SPY était en baisse de 0,64 % à 426,96 dollars mercredi après-midi, selon Benzinga Pro.

Photo réalisée par Rafael Saldaña, disponible sur Flickr.