L’économie russe foudroyée par les sanctions

L'impact des sanctions occidentales est bien plus important que ce que montrent les chiffres officiels, selon une étude de l'Université de Yale 

L’économie russe foudroyée par les sanctions
2 min de lecture

Les dirigeants russes, et notamment le président Vladamir Poutine, ont déclaré que l’économie tenait bon, malgré les fortes sanctions des États-Unis et des pays européens. Mais certains économistes de premier plan affirment que ce n’est pas le cas. 

Selon un rapport de CNBC, les sanctions imposées à la Russie à la suite de son invasion de l’Ukraine en février 2022 auront un effet néfaste sur l’économie du pays, conduisant à un « gouffre économique », selon plusieurs économistes.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Ian Bremmer, président de l’Eurasia Group, a déclaré lundi que les stocks sont épuisés et que les problèmes devraient persister en Russie. 

L’Université de Yale a mené une enquête le mois dernier sur l’état de l’économie russe. Les auteurs du rapport ont estimé qu’il offrait une description plus précise de l’état de l’économie que celle donnée par le Kremlin aux médias. 

En effet, il montre que la situation est en train de se dégrader de manière catastrophique, du moins tant que les sanctions sévères imposées par des pays comme les États-Unis seront en vigueur. 

« À l’avenir, il n’y a pas de chemin pour sortir du gouffre économique pour la Russie tant que les pays alliés resteront unis pour maintenir et accroître la pression des sanctions ».

L’étude de l’université de Yale contredit l’analyse du Fonds monétaire international (FMI), selon laquelle l’économie russe gère mieux les sanctions que prévu initialement. La semaine dernière, le FMI a relevé l’objectif du produit intérieur brut de la Russie à – 6 % pour 2022, alors qu’il s’élevait auparavant à – 8,5 %.

Photo par Miha Creative, disponible sur Shutterstock