Hausse des coûts des batteries : quelle est la position de Tesla ?

Selon Morgan Stanley, les coûts de production augmentent rapidement, notamment pour le carbonate de lithium, dont le prix a quintuplé en un an.

Hausse des coûts des batteries : quelle est la position de Tesla ?
3 min de lecture

La crise de l’invasion russe de l’Ukraine a entraîné une flambée des prix des matériaux utilisés dans les batteries des véhicules électriques, qui représentent l’essentiel des coûts de production.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

Alors que les constructeurs automobiles font face à cette inflation des dépenses, nombre d’entre eux choisissent de répercuter les augmentations sur les consommateurs en annonçant des hausses de prix des véhicules.

Un analyste de Morgan Stanley s’est penché sur l’évolution de la situation en Chine, qui abrite les principaux fabricants de batteries.

Pas de répit pour l’industrie des VE

Les coûts d’entrée des batteries grimpent en flèche, en particulier pour le carbonate de lithium, qui a environ quintuplé par rapport à il y a un an, écrit l’analyste Adam Jonas dans une note.

En effet, son prix au comptant est passé de 100 000 yuans (15 700 dollars) la tonne en 2021 à 500 000 yuans la tonne. Ce qui est plus déconcertant et qu’il n’y aura pas de répit pur le secteur.

« Des marges plus faibles et/ou une abattement de la demande pourraient s’entrevoir à l’horizon », admet l’expert, ajoutant que la plupart des fabricants de batteries achètent du carbonate de lithium au prix au comptant, sans s’appuyer sur des contrats à long terme.

Les producteurs devront traverser cette période d’inflation en relevant les prix d’environ 25 %, selon les observateur de Morgan Stanley, ce qui est susceptible d’obliger les équipementiers d’augmenter leurs prix jusqu’à 15 %.

Les leaders du marché des batteries, dont CATL, peuvent négocier des remises, ce qui, associé au stockage de carbonate de lithium, pourrait temporairement maintenir les prix en dessous de 500 000 dollars la tonne, poursuit Jonas.

De plus, la hausse des prix de ce matériau a également contribué à éroder l’avantage de coût des batteries lithium-fer-phosphate par rapport à celles nickel-manganèse-cobalt.

Ce que l’avenir nous réserve

Face à une forte demande de véhicules électriques, l’offre de carbonate de lithium restera très faible et son prix pourrait ne pas bouger cette année, affirme l’expert, du moment que son augmentation est une tâche pluriannuelle.

« Les négociations entre les fabricants de cellules de batterie, les fournisseurs de matériaux et les équipementiers détermineront le niveau de “partage” de la pression inflationniste des coûts observée ».

À plus long terme, l’analyste prévoit des changements marqués dans la technologie et/ou l’innovation des batteries, une réduction de masse et un profil géographique de la chaîne d’approvisionnement pour faire face à la volatilité des matériaux, tout en assurant la durabilité et la fiabilité de la chaîne d’approvisionnement.

Le géant des véhicules électriques Tesla, Inc. (NASDAQ:TSLA) est relativement mieux placé pour relever ces défis importants, en raison de l’échelle et de l’intégration verticale de l’entreprise, conclut l’analyste.

Image reproduite avec l’aimable autorisation de Tesla.