Les 3 étapes d’un marché baissier

Selon Peter Boockvar, directeur des investissements chez Bleakley Advisory Group, la récession économique est inévitable.

Les 3 étapes d’un marché baissier
2 min de lecture

Le directeur des investissements de Bleakley Advisory Group, Peter Boockvar, a expliqué brièvement lors de l’émission « Fast Money » de CNBC pourquoi les États-Unis ne peuvent éviter une récession. Il a décrit les trois étapes d’un marché baissier :

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

  1. Les réévaluations des multiples
  2. L’impact économique et l’impact sur les bénéfices découlant des ralentissements.
  3. La décision commune de jeter l’éponge

Les points clé

M. Boockvar a déclaré que les États-Unis se trouvent actuellement dans la première phase de l’étape deux, car la croissance ralentit alors que les investisseurs constatent l’impact sur les marges bénéficiaires, mais il y a encore du chemin à faire.

L’expert a reconnu que la Fed souhaite atteindre un taux cible de 3 %, ce qui serait faisable en procédant à une hausse de 50 points de base en septembre, bien qu’il ait reconnu qu’il n’y a pas de juste niveau qui pourrait nous amener à un « seuil magique » où l’inflation diminuerait.

M. Boockvar a souligné que les États-Unis se dirigeaient vers un territoire dangereux, car les hausses de taux d’intérêt et l’inflation ont entraîné une baisse des ventes, des prix et de la construction de logements, tandis que le resserrement quantitatif aura un impact direct sur les conditions financières et les marchés, entraînant une baisse des bénéfices et des marges bénéficiaires des entreprises.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Lorsqu’il cherche des opportunités sur le marché, il recommande les matières premières et les actions de valeurs plutôt que celle de croissance, estimant que certaines de ces dernières sont encore relativement chères.

Une opinion contrastante

Jeremy Siegel, professeur de finance à la Wharton School of Business, a affirmé dans l’émission « Squawk Box » de CNBC que le marché avait raison sur les taux d’intérêt pour le moment et que le mois de juin a constitué le plancher, ajoutant que le second semestre de l’année devrait être plus prometteur.

Le logement représente 40 % de l’indice de base, poursuit-il, précisant que le gouvernement a enregistré un retard dans les prix des logements et que les coûts des produits de base tels que le bois, l’acier et l’aluminium ont commencé à baisser. L’indice de la National Association of Home Builders (NAHB) a fait état de la plus forte baisse en six mois des ventes de logements de son histoire, outre celle de mars 2020.

Les études de Siegel ont révélé que les taux d’intérêt ont diminué dans le monde entier pendant 20 ans, reconnaissant que si ceux-ci passent à 5 %, les rendements se retourneront davantage et les États-Unis se dirigeront vers une récession.

Photo par rzoze19, disponible sur Shutterstock