Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 25 mai 2022

Alibaba, Nio et la plupart des autres valeurs technologiques ont reculé davantage sur le marché asiatique aujourd'hui.

Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 25 mai 2022
3 min de lecture

La plupart des sociétés chinoises cotées aux États-Unis ont sombré dans le rouge à Hong Kong ce matin, notamment Alibaba Group Holding (NYSE:BABA), JD.com Inc (NASDAQ:JD), Baidu Inc (NASDAQ:BIDU) et Tencent Holdings (OTC:TCEHY).

Parmi les constructeurs de véhicules électriques, Nio Inc (NYSE:NIO) et Li Auto Inc (NASDAQ:LI) se sont négociés en sourdine, tandis que XPeng Inc (NYSE:XPEV) a gagné environ 1,27 % après une ouverture en négatif.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !
Performance des sociétés chinoises cotées aux États-Unis
à Hong Kong
Titre Évolution (+/-)
Alibaba – 1,56 %
JD.com – 1,49 %
Baidu – 2,56 %
Tencent – 0,53 %
Nio – 1,56 %
XPeng + 1,27 %
Li Auto – 0,56 %

Ces titres ont également terminé en baisse la dernière séance de négociation à Wall Street.

Panorama des marchés mondiaux

Au moment de la rédaction de cet article, l’indice de référence Hang Seng avait réduit ses gains initiaux, en raison des tendances mitigées des ses paires internationaux.

Aux États-Unis, les indices ont perdu du terrain, avec le Nasdaq signant – 2,35 %.

L’ASX 200 de l’Australie et l’indice Composite SSE de Shanghai n’ont progressé respectivement que de 0,64 et 0,34 %, tandis que le Nikkei 225 du Japon a glissé de 0,13 %.

Les facteurs macroéconomiques

Le chef des affaires internationales de la SEC, YJ Fischer, a déclaré que « des problèmes importants subsistent » pour parvenir à un accord avec la Pékin sur un différend de longue date en matière de conformité des sociétés chinoises cotées aux États-Unis, rapporte Reuters.

Lors du sommet du Quad, les États-Unis, le Japon, l’Australie et l’Inde réunis ont lancé une initiative maritime pour lutter contre la pêche illégale, s’engageant à investir plus de 50 milliards de dollars dans le développement d’infrastructures dans la région indo-pacifique pour contrer l’influence croissante de la Chine.

En outre, la banque centrale chinoise a annoncé que ses hauts responsables avaient rencontré cette semaine les principaux prêteurs pour examiner les flux de crédit dans le système et les exhorter à accélérer les approbations de prêts, afin de garder la stabilité de l’offre de financement du secteur immobilier.

À la une

Selon les données de Benzinga Pro, une baleine avec beaucoup d’argent à dépenser a adopté une position nettement baissière sur Alibaba. En regardant l’historique des options du géant chinois du commerce en ligne, 21 transactions anormales ont été détectées.

L’analyste de Mizuho, James Lee, est plus positif plusieurs titres, y compris Baidu et JD.com.

La startup chinoise de véhicules électriques Nio prévoit la mise en place des laboratoires de batteries lithium-ion, ainsi que d’une ligne de production pilote de batteries à Shanghai.

Pour conclure, JP Morgan et Barclays ont gardé la notation « surpondération » sur l’action XPeng, réduisant leur objectif de cours à 35 et 30 dollars, respectivement ; Bank of America Securities a maintenu la notation « acheter », avec un objectif de cours révisé à la baisse de 40 dollars.