Marchés internationaux, toute l’actu du 18 mai 2022

Les contrats à terme sur actions américaines dans le rouge après le rallye de mardi.

Marchés internationaux, toute l’actu du 18 mai 2022
3 min de lecture

Mouvements pré-ouverture

Les contrats à terme sur actions américaines se sont négociés à la baisse avant l’ouverture des marchés, après que le Dow Jones avait bondi de plus de 400 points au cours de la séance précédente. Les investisseurs attendent les résultats de Target Corporation (NYSE:TGT), Lowe’s Companies, Inc. (NYSE:LOW) et Cisco Systems, Inc. (NASDAQ:CSCO).

Les données sur les mises en chantier et les permis de construire d’avril seront publiées à 8 h 30 (heure de l’Est). Le président de la Réserve fédérale de Philadelphie, Patrick Harker, prendra la parole à 16 h (heure de l’Est).



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Les contrats à terme sur le Dow Jones Industrial Average ont baissé de 90 points à 32 491, ceux sur l’indice Standard & Poor’s 500 ont glissé de 17,25 points, atteignant 4 067,50 et ceux sur le Nasdaq ont reculé de 90 points à 12 470,25.

Les prix du pétrole se négocient à la hausse, les contrats à terme sur le pétrole brut Brent ayant monté de 0.7 %, atteignant 112,70 dollars le baril. Les contrats à terme sur le pétrole brut WTI ont aussi gagné 1 %, s’élevant à 113,57 dollars le baril. Le rapport de l’Agence d’information sur l’énergie sur les stocks de pétrole brut aux États-Unis sera diffusé à 10h30 (heure de l’Est).

Les États-Unis ont enregistré le plus grand nombre de contaminations (84 473 440) et de décès (1 027 280) dus à la Covid-19 au monde. L’Inde a signalé un total d’au moins 43 127 190 cas confirmés, tandis qu’au Brésil ceux-ci dépassent 30 728 280.

Aperçu des marchés mondiaux

La plupart des marchés européens ont enregistré une baisse aujourd’hui. L’indice STOXX Europe 600 et et le DAX allemand a reculé de 0,2 %, le FTSE 100 de Londres a glissé de 0,1 %, tandis que l’indice espagnol IBEX 100 a progressé de 0,4 %. Le CAC 40 a perdu 0,3 %. L’inflation à la production au Royaume-Uni a grimpé à 14 % en avril, contre 11,9 % en mars, tandis que le taux d’inflation annuel s’est accéléré à 9 %, le plus élevé depuis 1982. Les ventes de voitures particulières dans l’Union européenne ont plongé de 20,6 % par rapport à avril 2021, atteignant 684 506 unités.

En revanche, la plupart des marchés asiatiques ont terminée la journée dans le vert. L’indice japonais Nikkei 225 et le Hang Seng de Hong Kong ont progressé respectivement de 0,94 et 0,2 %, tandis que l’indice Composite de Shanghai a reculé de 0,25 %. L’indice australien S&P/ASX 200 et l’indice indien BSE Sensex ont signé respectivement + 1 % et + 0,3 %. La production industrielle au Japon a augmenté de 0,3 % d’un mois à l’autre en mars après une hausse de 2,9 % en février, tandis que l’économie du pays s’est contractée de 0,2 % d’un trimestre à l’autre au T1 après une croissance révisée de 0,9 % au cours de la période précédente. Les prix moyens des logements neufs en Chine ont augmenté de 0,7 % en glissement annuel en avril, tandis que l’indice des prix des salaires en Australie a bondi de 2,4 % face au T1 2021.

Les recommandations du courtier

Jefferies a surclassé l’action Penn National Gaming, Inc. (NASDAQ:PENN) de « garder » à « acheter ».

Le titre a grimpé de 3 % à 31,84 dollars lors de la séance de pré-ouverture.

Flash infos

  • Keysight Technologies, Inc. (NYSE:KEYS) a affiché des résultats positifs au deuxième trimestre. La société prévoit un chiffre d’affaires de 1,33 – 1,35 milliard de dollars et un BPA de 1,74 – 1,80 dollar au T3.
  • Tesla Inc. TSLA) se prépare à organiser son prochain AI Day en août, exactement un an après le premier, a tweeté mardi Elon Musk.
  • The Container Store Group, Inc. (NYSE:TCS) a divulgué des résultats meilleurs que prévu au quatrième trimestre, accompagnés de prévisions solides pour l’exercice 2023.
  • Un résident du comté de Suffolk aurait poursuivi McDonald’s Corp (NYSE:MCD) et The Wendy’s Co (NYSE:WEN), les accusant d’avoir fraudé des clients en ne vendant pas des hamburgers aussi gros et juteux que dans les pubs.