Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 28 janvier 2022

Alibaba rebondi sur le marché chinois, malgré les autres valeurs technologiques sombrent davantage dans le rouge.

Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 28 janvier 2022
2 min de lecture

Les sociétés technologiques chinoises cotées aux États-Unis – à l’exception d’Alibaba Group Holding Limited (NYSE:BABA) – ont clôturé une fois de plus en territoire négatif aujourd’hui à Hong Kong, entraînant la baisse de l’indice de référence Hang Seng pour la deuxième journée consécutive.

Pourquoi ?

L’indice Hang Seng avait reculé de 0,9 % au moment de la rédaction de cet article, les investisseurs étant devenus prudents après l’annonce que la Réserve fédérale envisagerait une hausse des taux d’intérêt dès mars.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Les investisseurs attendaient également avec impatience la publication du rapport sur le produit intérieur brut (PIB) de Hong Kong au quatrième trimestre plus tard dans la journée. Le centre financier asiatique continue de lutter contre la cinquième vague de l’épidémie de coronavirus.

L’action Alibaba ont rebondi suite à une forte chute lors de la session précédente, en réaction à la réduction des objectifs de cours de la société avant la divulgation des résultats trimestriels.

Que se passe-t-il ?

Les entreprises technologiques chinoises cotées aux États-Unis ont sombré dans le rouge sur le marché asiatique aujourd’hui :

  • Xpeng Inc. (NYSE:XPEV) : – 9,7 %
  • JD.com Inc. (NASDAQ:JD) : – 3,6 %
  • Li Auto Inc. (NASDAQ:LI) : – 2,3 %
  • Baidu Inc. (NASDAQ:BIDU) : – 1,1 %
  • Tencent Holdings Limited (OTC:TCEHY) : – 1 %
  • Alibaba Group Holding Limited (NYSE:BABA) : + 1,2 %

La société chinoise de rachat Citic Capital Acquisition Corp. (NYSE:CCAC) envisage de vendre sa participation majoritaire dans EBeauty Holdings Cayman Ltd, après la suspension de son introduction à Hong Kong due à la volatilité du marché, a rapporté Bloomberg, citant des personnes proches du dossier. EBeauty est un fournisseur de services de commerce en ligne pour l’industrie chinoise des cosmétiques.

Le géant asiatique de la livraison de repas Meituan permettra désormais à ses utilisateurs de payer les billets de cinéma et les séjours en hôtel avec le yuan numérique, la version digitale de la devise chinoise, selon CNBC. À différence du Bitcoin (CRYPTO:BTC), le yuan numérique, également connu sous le nom d’e-CNY, n’est pas une crypto-monnaie.

Jeudi, les titres des sociétés chinoises, dont le constructeur de véhicules électriques Nio Inc. (NYSE:NIO), a clôturé en forte baisse sur la coté américaine, alors que les principales moyennes aux États-Unis ont terminé en négatif une séance de négociation particulièrement volatile.