Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 27 janvier 2022

Alibaba, Baidu et d'autres actions technologiques chinoises font sombrer dans le rouge l'indice Hang Seng.

Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 27 janvier 2022
2 min de lecture

Les actions des sociétés technologiques chinoises cotées aux États-Unis se sont effondrées à Hong Kong aujourd’hui, entraînant la baisse de l’indice de référence Hang Seng.

Pourquoi ?

L’indice Hang Seng marquait – 2,6 % au moment de la rédaction de cet article, après l’annonce que la Réserve fédérale envisagerait de relever les taux d’intérêt dès mars, même si – pour l’instant – ils restent inchangé.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Cette position belliqueuse a également pesé sur le sentiment du marché envers les valeurs technologiques.

De plus, les inquiétudes concernant la cinquième vague de l’épidémie de Covid-19 à Hong Kong, avec l’augmentation des cas d’infection, ont également refroidi les investisseurs.

Que se passe-t-il ?

Les entreprises technologiques chinoises cotées aux États-Unis ont sombré dans le rouge sur le marché asiatique aujourd’hui :

  • Alibaba Group Holding Limited (NYSE:BABA) : – 6,2 %
  • JD.com Inc. (NASDAQ:JD) : – 5,1 %
  • Li Auto Inc. (NASDAQ:LI) : – 4,6 %
  • Xpeng Inc. (NYSE:XPEV) : – 4,8 %
  • Baidu Inc. (NASDAQ:BIDU) : – 3,3 %
  • Tencent Holdings Limited (OTC:TCEHY) : – 2,6 %

Certains analystes ont réduit leurs objectifs de cours sur les actions Alibaba avant la publication de ses résultats trimestriels, attendus dès la semaine prochaine.

Lors de la téléconférence avec les investisseurs, le promoteur immobilier très endetté China Evergrande Group (OTC:EGRNY) a déclaré prévoir la mise en place d’une proposition de restructuration préliminaire dans les six prochains mois.

Mercredi, les titres des sociétés chinoises, dont le constructeur de véhicules électriques Nio Inc. (NYSE:NIO), ont clôturé en négatif sur la cote américaine, alors que les principales moyennes aux États-Unis ont terminé la journée dans le rouge.

Entre-temps, Apple Inc. (NASDAQ:AAPL) est devenu le premier fournisseur de smartphones en Chine pour la première fois en six ans, a rapporté Counterpoint Research.