Biden ou Trump : qui préfèrent les marchés boursiers ?

Au cours de la première année de la présidence de Joe Biden, l'indice S&P 500 a gagné 37,4 points, battant le + 21,3 % enregistrés l'année suivant l'élection de Trump.

Biden ou Trump : qui préfèrent les marchés boursiers ?
3 min de lecture

Un an s’est écoulé depuis le 20 janvier 2021, jour de l’investiture du président américain actuel. La première année au pouvoir de Biden a vu quelques succès et de nombreux obstacles sur son chemin, mais les investisseurs sont probablement satisfaits de la sa performance à Wall Street.

La popularité de Biden est en chute libre

Le grand succès de la première année de Biden a été son plan d’investissement dans les infrastructures d’un billion de dollars, promulgué en novembre, aux termes duquel 550 milliards de dollars issus de nouveaux investissements fédéraux seront alloués aux transports, à l’Internet à large bande et à la mise à niveau des services publics.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Cependant, Biden a également été largement critiqué pour sa stratégie réactive contre la Covid-19, le manque de progrès du « Build Back Better » (Reconstruire en mieux) – son plan d’investissement dans les programmes sociaux et les initiatives climatiques de 1,750 milliard de dollars -, ainsi que pour son incapacité à trouver les votes nécessaires pour approuver une nouvelle loi sur le droit de vote.

En conséquence, la note consensuelle de Biden après un an au pouvoir est tombée à seulement 40 %, le niveau le plus bas depuis sa prise de fonction, nettement au dessous du sommet de 57 % en avril 2021.

Les rendements du marché boursier

Alors que les électeurs américains peuvent désapprouver la première année de mandat de Biden, la plupart des investisseurs sont relativement satisfait de Biden à la Maison Blanche.

Selon Axios, le S&P 500 a bondi de 19,3 % entre la clôture du marché avant l’investiture de Biden et celle de mercredi 19 janvier 2022. Cela se compare à une augmentation de 24,1 % pour Trump au cours de la même période.

La dernière année a vu le SPDR S&P 500 ETF Trust (NYSE:SPY) générer un rendement total de 20,9 %, supérieur à la moyenne. Pendant les 12 mois qui ont suivi le jour du scrutin 2020, le S&P 500 avait gagné 37,4 points.

Non seulement ce rendement a dépassé le gain de 21,3 % dans l’année qui a suivi l’élection de Trump en 2016, mais c’est aussi le meilleur rendement du marché sur un an après le jour des élections sous n’importe quel président depuis au moins Harry Truman (1945).

Dans l’ensemble, les rendements du S&P 500 ont été en moyenne d’environ 14,5 % par an pendant le mandat de Trump. En 2021, il a gagné 26,9 % sous Biden.

L’opinion de Benzinga

Les récits partisans désignant tel ou tel parti comme le meilleur pour l’économie et le marché boursier font fureur ces jours-ci, mais la réalité est que le secteur financier a bien performé sous Trump et Biden à la fois, au moins jusqu’à présent. Les présidents tentent souvent de s’attribuer tout le mérite d’un marché boursier en hausse et aucun blâme en cas de baisse.

Alors que la politique est certainement une partie importante de la santé globale de l’économie américaine, le président en exercice n’a qu’une influence limitée sur la volatilité d’un marché boursier libre.

Joe Biden. Photo d’archive de Benzinga, réalisée par Dustin Blitchok.