Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 26 octobre 2021

Alibaba et Baidu en négatif, Xpeng et Li Auto remportent de gros gains après l'accord avec Tesla.

Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 26 octobre 2021
2 min de lecture

Les actions Alibaba Group Holding Limited (NYSE:BABA) et Baidu Inc. (NASDAQ:BIDU) se sont négociées à la baisse à Hong Kong le mardi 26 octobre, tandis que celles des fabricants de véhicules électriques Xpeng Inc. (NYSE:XPEV) et Li Auto Inc. (NASDAQ:LI) ont bondi.

Que se passe-t-il ?

Le cours du géant chinois du commerce en ligne, Alibaba, a perdu 1,5 %, touchant 171,40 HKD, tandis que celui de son rival, JD.com Inc. (NASDAQ:JD) a progressé de 0,2 %, atteignant 325,60 HKD. Le titre de la société de technologie Baidu a reculé de 1,5 % à 169,70 HKD.


La capitalisation boursière d’Alibaba a baissé de 344 milliards de dollars au cours de la dernière année, suite à la répression du secteur technologique en Chine, rapporte Bloomberg.

L’action du constructeur de véhicules électriques Xpeng ont bondi de 12 % à 196 HKD, alors que celle de son concurrent, Li Auto, ont monté de 6,9 % à 134,80 HKD, après la signature de l’accord entre Tesla Inc. (NASDAQ:TSLA) et la société de location de voitures Hertz Global Holdings Inc (OTC:HTZZ) pour la fourniture de 100 000 véhicules électriques.

À l’occasion du Tech Day 2021, qui s’est tenu le dimanche 24 octobre, Xpeng a annoncé le déploiement de son système avancé d’aide à la conduite (ADAS) PILOT 4.0 au cours du premier semestre 2023. La société a également dévoilé la maquette de la voiture volante développée par sa filiale de mobilité aérienne urbaine HT Aero.

En revanche, le titre de la tech Tencent Holdings Inc. (OTC:TCEHY) est dans l’impasse à 504,50 HKD.

L’indice de référence Hang Seng de Hong Kong avait reculé davantage de 0,4 % au moment de la rédaction de cet article, après avoir terminé la journée de lundi presque à plat.

Pourquoi ?

Mardi, l’indice Hang Seng a perdu du terrain au milieu des inquiétudes concernant le secteur immobilier chinois et l’augmentation des cas de Covid-19 dans le pays.

Les actions des promoteurs immobiliers se sont négociées de manière mitigée après l’annonce que Pékin envisage d’introduire un programme d’impôt foncier dans certaines régions dans le cadre d’un projet quinquennal.

Modern Land China Co. n’a pas respecté la date limite de paiement d’une obligation de 250 millions de dollars, dus lundi, rejoignant ainsi le nombre des constructeurs insolvables, révèle Bloomberg.

Lundi, les actions des sociétés chinoises ont clôturé de manière mitigée sur la cote américaine, bien que les indices principaux aient terminé en positif.

Les actions Alibaba et Nio ont monté respectivement de 0,9 et de 6,2 %.