Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 20 octobre 2021

Le géant chinois du commerce en ligne vole en bourse, alors que Jack Ma atterrit en Europe. Baidu, JD.com et Tencent aussi dans le vert.

Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 20 octobre 2021
2 min de lecture

Les action Alibaba Group Holding Limited (NYSE:BABA), Baidu Inc. (NASDAQ:BIDU), JD.com Inc. (NASDAQ:JD), Tencent Holdings Inc. (OTC:TCEHY) et Li Auto Inc. (NASDAQ:LI) se sont négocié en positif à Hong Kong le mercredi 20 octobre, tandis que celles de Xpeng Inc. (NYSE:XPEV) a perdu du terrain.

Que se passe-t-il ?

Les cours des deux géants chinois du commerce en ligne, Alibaba et JD.com, a bondi respectivement de 7,7 % à 177,40 HKD et de 2,5 % à 331 HKD. Le titre de la société de technologie Baidu a grimpé de presque 4 %, atteignant 331 HKD.


Le prix de la tech Tencent Holdings a augmenté de 2,1 % à 509,50 HKD.

L’action du constructeur de véhicules électriques Xpeng a baissé de 1,8 % à 166,30 HKD ; celle de sa rivale Li Auto, en revanche, a progressé de 1,2 % à 120 HKD.

Mardi, la société de mobilité aérienne urbaine HT Aero, une filiale de Xpeng, a levé plus de 500 millions de dollars auprès d’investisseurs extérieurs.

Au moment de la rédaction de cet article, l’indice de référence Hang Seng de Hong Kong enregistrait une progression de 1,1 %, Mardi, il avait a clôturé en hausse de près de 1,5 %.

Pourquoi ?

L’indice Hang Seng est en positif pour la quatrième journée consécutive, grâce aux gains d’Alibaba et d’autres titres technologiques.

Alibaba remporte des gros gains au milieu des spéculations selon lesquelles les liens de l’entreprise avec les autorités de réglementation chinoises s’améliorent.

Le co-fondateur d’Alibaba, Jack Ma, se trouve actuellement en Europe pour participer à une série de réunions d’affaires, marquant son premier voyage à l’étranger depuis plus d’un an, a rapporté le South China Morning Post.

Néanmoins, les investisseurs restent prudents face aux inquiétudes concernant le secteur immobilier chinois suite à la crise de la dette de China Evergrande Group (OTC:EGRNY).

Le géant de l’immobilier a été obligé d’abandonner son projet de vendre une participation majoritaire dans son unité de services immobiliers, tandis que le petit promoteur immobilier Sinic Holdings Group Co. a officiellement déclaré être dans l’incapacité de rembourser un emprunt de 250 millions de dollars, a révélé Reuters.

En outre, l’agence Moody’s Investors Service a abaissé la note de crédit de Kaisa Group.

Entre-temps, la Commission nationale pour le développement et la réforme de la République populaire de Chine a annoncé son intention d’intervenir sur le marché du charbon afin d’endiguer la flambée des prix au milieu de la crise énergétique, écrit Bloomberg.

La plupart des titres chinois ont clôturé mardi dans le vert sur les échanges américains, alors que les principales moyennes aux États-Unis ont remporté des gros gains à la fin journée.

Les actions Alibaba et Nio ont gagné respectivement + 6,1 % et de + 1,1 %.