Foxconn lève le voile sur les premiers VE de sa filiale

La compagnie taïwanaise a présenté le design de plusieurs de ses nouveaux modèles de véhicules électriques, individuels comme collectifs, vendus sous le nom « Foxtron ».

Foxconn lève le voile sur les premiers VE de sa filiale
3 min de lecture

À l’occasion de son Tech Day 2021, le fournisseur clé d’Apple Inc (NASDAQ:AAPL), Hon Hai Precision Industry Co Ltd (OTC:HNHPF), a dévoilé dimanche trois nouvelles voitures électriques.

Ce qui s’est passé

Les trois modèles incluent un SUV Model C, une berline Model E et un bus Model T.


 

Photo : les trois modèles VE présentés par Foxconn.

Le fabricant taïwanais, mieux connu sous le nom de Foxconn, a annoncé que les trois modèles partagent le même type de châssis.

Lors du Hon Hai Tech Day 2020, la société avait déjà révélé sa stratégie VE, présentant une architecture de véhicule électrique open source.

Photo : berline Model E de Foxtron

Les trois véhicules électriques seront commercialisés sous la marque Foxtron, une filiale du fournisseur d’Apple, alors que la plateforme open source permettrait à plusieurs clients à la fois de travailler ensemble pour développer leurs propres produits.

Les constructeurs automobiles taïwanais Luxgen et Yulon Group seraient les premiers clients de Foxtron, a ajouté la société.

La Model C serait la première voiture du trio à arriver sur le marché en 2023, a déclaré un cadre de Foxconn lors de l’événement transmis en direct depuis Taipei.

Foxconn a appelé les nouveaux modèles des « prototypes de référence », car ils serviront de maquettes aux clients alors qu’ils réalisent leurs versions finales. Les véhicules seraient prêts pour la production en série une fois les derniers changements effectués.

Pourquoi cela est important

Les fournisseurs automobiles mondiaux tels que Foxconn, la société canadienne Magna International (NYSE:MGA) et d’autres peuvent construire leurs propres voitures, mais ils ne peuvent pas les vendre à leur nom. Au lieu de cela, des constructeurs tels que General Motors (NYSE:GM) ou Ford Motor Co (NYSE:F) personnalisent ces modèles en fonction de leur besoin et le lancent sous leurs propres marques.

Foxconn prévoit de commencer la production de masse de voitures électriques aux États-Unis et en Thaïlande en 2023. La société serait également en pourparlers afin d’installer des usines en Europe, avait déclaré plus tôt cette année le président de la société, Young Liu.

En plus de fabriquer des véhicules électriques, Foxconn travaille au même temps au développement d’une batterie à semi-conducteurs d’ici 2024.

Le fournisseur d’Apple avait affirmé début octobre qu’il était en phase de négociation avec la start-up de préproduction de véhicules électriques Lordstown Motors (NASDAQ:RIDE), afin d’acheter son usine d’assemblage en Ohio pour y construire des VE destinées à son partenaire, Fisker Inc (NYSE:FSR).

Apple aussi vise à lancer sa propre voiture à conduite autonome, une décision qui pourrait entraîner une concurrence acharnée avec le leader du marché,  Tesla Inc (NASDAQ:TSLA).

Mouvement des prix

L’action Foxconn a clôturé vendredi en hausse de 2,77 % à 7,79 dollars.

Photos avec l’aimable autorisation de Foxconn