Apple réduit la production d’iPhone, quelles conséquences pour les fournisseurs ?

La pénurie de puces oblige le géant de la tech de réviser à la baisse la production de son produit phare.

Apple réduit la production d’iPhone, quelles conséquences pour les fournisseurs ?
2 min de lecture

Apple Inc (NASDAQ:AAPL) sera obligée de réduire la production de ses smartphones iPhone 13 de 10 millions d’unité d’ici la fin 2021 en raison de problèmes affectant la chaîne d’approvisionnement.

Conséquences de la pénurie de puces pour Apple

Les contraintes d’approvisionnement commencent à avoir des effets sur la production d’appareils haut de gamme, a déclaré Vivek Arya, analyste chez BofA Securities.


Les pénuries ont un impact sur plusieurs segments de la chaîne d’approvisionnement, y compris les composants tels que les puces RF et sans fil de Broadcom Inc (NASDAQ:AVGO) et les pilotes d’affichage OLED de Texas Instruments Incorporated (NASDAQ:TXN).

Des contraintes modestes étaient attendues, poursuit l’analyste, étant donné qu’Apple avait mis en évidence des pénuries lors de sa conférence téléphonique sur les résultats du trimestre de juin, soulignant que les délais de livraison auraient été plus longs pour l’iPhone 13 par rapport à ceux de la série précédente.

L’ampleur des réductions potentielles est une surprise pour les investisseurs, ajoute-t-il,

car toute révision à la baisse est susceptible d’impacter la plupart des fournisseurs, même ceux dont les capacités sont plus saines.

Les fournisseurs clés d’Apple

La prépondérance de la firme à la pomme sur le marché des smartphones et une connectivité 5G plus élevée font en sorte que Cirrus Logic, Inc. (NASDAQ:CRUS), qui tire environ 80 % de ses ventes d’Apple, figure parmi les partenaires les plus touchés, explique Arya.

Skyworks Solutions Inc (NASDAQ:SWKS), Qorvo Inc (NASDAQ:QRVO) et Broadcom, qui fournissent à Apple les puces indispensables pour ses dispositifs, verront également un impact significatif. Ces entreprises bénéficient d’unités solides et d’une importance croissante dans les appareils de dernière génération.

Les fournisseurs avec une exposition modérée

Les fabricants qui seront modérément touchés par la réduction de la production d’iPhone incluent Teradyne, Inc. (NASDAQ:TER), avec une exposition de 25 %, Texas Instruments Incorporated (NASDAQ:TXN) (8 à 10 %), NXP Semiconductors NV (NASDAQ:NXPI) (5 à 10 %), II-VI Inc. (NASDAQ:IIVI) (5 à 7 %) et Intel Corporation (NASDAQ:INTC) (3 à 4 %).

Les fournisseurs avec une exposition faible

Advanced Micro Devices, Inc. (NASDAQ:AMD), Marvell Technology Inc. (NASDAQ:MRVL), MACOM Technology Solutions Holdings Inc (NASDAQ:MTSI), Microchip Technology Inc. (NASDAQ:MCHP), ON Semiconductor Corp (NASDAQ:ON), Ambarella Inc (NASDAQ:AMBA) et Wolfspeed, Inc. (NYSE:WOLF), en revanche, ne seront presque pas impactés par la décision d’Apple, conclut l’analyste.

Cependant, il faut rappeler qu’Intel et AMD fournissant principalement des puces pour le Mac, elles ne devraient enregistrer qu’un impact minimal, voir nul, suite à la réduction de la production des iPhone.

Photo avec l’aimable autorisation d’Apple