Moderna ne partagera pas la formule de son vaccin anti-covid

Les dirigeants ont conclu que le meilleur moyen d’augmenter l’offre mondiale est d’accélérer la production du sérum au sein de l’entreprise.

Moderna ne partagera pas la formule de son vaccin anti-covid
2 min de lecture

Moderna Inc (NASDAQ:MRNA) n’a pas l’intention de partager la formule de son vaccin anti-covid, a déclaré le président de la biotech américaine, Noubar Afeyan, dans une récente interview accordé à l’Associated Press.

Ce qui s’est passé

Afeyan a expliqué que les dirigeants de Moderna sont parvenus à la conclusion que le meilleur moyen d’augmenter l’offre mondiale est d’accélérer la production du sérum au sein de l’entreprise, ajoutant que la société pourrait arriver à fournir plusieurs milliards de doses supplémentaires l’année prochaine.

« Au cours des six à neuf prochains mois, le moyen le plus fiable de fabriquer des vaccins de haute qualité et de manière efficace sera de les fabriquer », a affirmé Afeyan, selon l’agence de presse.

Interrogé sur les appels de l’Organisation mondiale de la santé et d’autres à partager la formule de son vaccin à ARNm, le président de Moderna a soutenu que de tels plaidoyers ne prenaient pas en compte la capacité de production de l’entreprise.

Pourquoi cela est important

Lors de son interview, Afeyan a révélé que le développement de la formule a coûté 2,5 milliards de dollars et l’équivalent d’une décennie de recherches.

Moderna « est passée d’une production nulle à 1 milliard de doses en moins d’un an », a déclaré Afeyan. « Nous pensons que nous faisons tout notre possible pour contribuer à la lutte contre cette pandémie ».

Le dirigeant a souligné que Moderna avait fourni une quantité « assez importante » de doses aux pays les plus démunis, notamment à travers sa collaboration avec le gouvernement américain.

À ce sujet, il faut remarquer que Washington a également acheté des doses de vaccin à ARNm de Pfizer Inc (NYSE:PFE) et BioNTech SE (NASDAQ:BNTX), afin de les distribuer aux pays en développement via l’initiative COVAX.

L’année dernière, Moderna avait promis qu’elle n’appliquerait pas ses brevets pendant la pandémie de Covid-19, exprimant également sa volonté de concéder sous licence sa propriété intellectuelle sur demande tout au long de la période post-pandémique.

Afeyan a réitéré cet engagement en le qualifiant de « chose juste et responsable à faire », rapporte l’Associated Press.

Mouvement des prix

Lundi, le prix de l’action Moderna est demeurée pratiquement inchangée à 305,10 dollars, sauf reculer de près de 0,3 % lors de la séance après-clôture.

Photo avec l’aimable autorisation de Marco Verch, disponible sur Flickr