Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 12 octobre 2021

Alibaba, JD.com, Tencent, Baidu et Li Auto s’effondrent sur le marché asiatique à cause de l'inflation et des inquiétudes réglementaires.

Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 12 octobre 2021
2 min de lecture

Les actions Alibaba Group Holding Limited (NYSE:BABA), JD.com Inc. (NASDAQ:JD), Baidu Inc. (NASDAQ:BIDU), Tencent Holdings Inc. (OTC:TCEHY) et Li Auto Inc. (NASDAQ:LI) se négocient tous à la baisse à Hong Kong ce mardi, tandis que celle de Xpeng Inc. (NYSE:XPEV) enregistre une légère hausse.

Que se passe-t-il ?

Le cours des deux géants chinois du commerce en ligne, Alibaba et JD.com, a chuté respectivement de 4 % à 161 HKD et de 1,2 % à 307,80 HKD, alors que celui de la société de technologie Baidu a perdu 2,6 %, atteignant 158,40 HKD.


L’action du constructeur de véhicules électriques Li Auto s’est négociée en baisse de 2,8 % à 109,20 HKD ; celle de sa rivale Xpeng, en revanche, a monté de 0,2 % à 150,50 HKD.

La société de technologie Tencent Holdings a remporté + 1,4 %, touchant 62,28 HKD.

L’indice de référence Hang Seng de Hong Kong a ouvert en baisse ce mardi et, au moment de la rédaction de cet article, il avait reculé davantage de 0,8 %, après avoir clôturé lundi en hausse de près de 2 %.

Pourquoi ?

L’indice Hang Seng s’est négocié en négatif alors que la pénurie énergétique mondiale alimente les craintes inflationnistes.

La crise de la dette de China Evergrande Group (OTC:EGRNY) a également pesé sur le sentiment des investisseurs après que Reuters a rapporté que certains détenteurs d’obligations offshore du promoteur immobilier n’avaient pas encore reçu le versement des intérêts avant la date limite de lundi.

En outre, les rivaux d’Evergrande, Modern Land (China) Co. et Sinic Holdings essayent eux aussi de reporter les délais de paiement des obligations, révèle l’article.

Entre-temps, Bloomberg a annoncé que la Chine entamerait une inspection des régulateurs financiers, des banques publiques et des assureurs locaux dans le cadre de la lutte contre la corruption.

Lundi, les actions des sociétés chinoises ont clôturé pour la plupart en baisse sur les marchés américains, alors que les principales moyennes aux États-Unis se sont teint de rouge pour la deuxième journée consécutive. Les actions Alibaba et Nio ont reculé respectivement de 1,5 % et de 0,5 %.

Le même jour, les titres de Big Tech chinoises, y compris Alibaba, ont enregistré des gains à Hong Kong dans un contexte d’optimisme face à l’assouplissement des mesures de répression réglementaire dont le secteur a récemment fait l’objet.