Rivian commencera les livraisons de son pickup R1T dès septembre

Le fabricant automobile rival de Tesla a annoncé que la production progresse à plein régime.

Rivian commencera les livraisons de son pickup R1T dès septembre
2 min de lecture

Le constructeur de VE supporté par Amazon.com Inc (NASDAQ:AMZN) et Ford Motor Co (NYSE:F), Rivian, serait sur la bonne voie pour commencer les livraisons de son pickup R1T dès septembre, a rapporté Teslarati.com, citant la lettre adressé par le PDG de la société, RJ Scaringe, aux clients ayant précommandé le véhicule.

Ce qui s’est passé

Scaringe a déclaré que la production avance « à plein régime » dans l’usine de Normal, en Illinois, et que le calendrier de livraison sera respecté après le retard accumulé, ce qui avait reporté le lancement du pickup de juillet à l’automne.


« Je suis enthousiaste de voir les efforts combinés de l’ensemble de l’entreprise afin que les livraisons respectent le délai : de la production à la mise à niveau de notre réseau de services, passant par la gestion de la chaîne d’approvisionnement », aurait écrit le PDG dans sa lettre.

Rivian vise à installer plus de 3 500 chargeurs rapides DC sur 600 sites de son réseau Rivian Adventure, qui s’ajoutent aux environs 10 000 chargeurs/connecteurs AC de niveau 2 prévus par le réseau Rivian Waypoints.

Pourquoi cela est important

La startup californienne, évaluée à 27,6 milliards de dollars, serait en pourparlers avancés pour investir au moins 5 milliards de dollars dans la construction d’une autre usine de véhicules électriques près de Fort Worth, au Texas. Elle sera parmi les premières startups du secteur à commercialiser un produit fini dans un marché dominé par Tesla Inc (NASDAQ:TSLA).

Une vague de problèmes et de controverses a récemment assombri les plans commerciaux et de production de sociétés telles que Lordstown Motors Corp (NASDAQ:RIDE) et Nikola Corp (NASDAQ:NKLA).

En effet, les constructeurs automobiles historiques, y compris Ford, General Motors Co (NYSE:GM) et Volkswagen AG(OTC:VWAGY) ont alloué des milliards de dollars pour la transition de moteurs à combustion interne à l’électrique, ce qui leur permet de fixer des délais plus serrés, compte tenu de l’augmentation de la demande, ainsi que des pressions gouvernementales.

Des entreprises chinoises telles que Nio Inc (NYSE:NIO), BYD Co (OTC:BYDDF) – soutenue par Warren Buffett -, Li Auto (NASDAQ:LI) et d’autres, ont déjà commencé à vendre leurs véhicules électriques en dehors du marché domestique et prévoient de développer davantage leur expansion à l’étranger.

Image gracieusement fournie par Rivian