AWS : Charlie Bell quitte Amazon après 23 ans

Le responsable d’Amazon Cloud part dans le cadre du remaniement de la direction du service.

AWS : Charlie Bell quitte Amazon après 23 ans
2 min de lecture

L’un des cadres supérieurs, ainsi que vétéran, d’Amazon.com Inc (NASDAQ:AMZN), Charlie Bell, quittera l’entreprise, a rapporté lundi la CNBC, après que le géant de la tech a confirmé le remaniement.

Ce qui s’est passé

Le départ de Bell intervient un mois après qu’Andy Jassy, fondateur de la filiale d’Amazon dédiée au cloud computing, Amazon Web Services (AWS), a relevé la direction du colosse du commerce en ligne, suite aux démissions de Jeff Bezos.


Bell, qui a rejoint Amazon en 1998, était considéré comme un candidat éligible pour remplacer Jassy et sa sortie fait suite à une série de mouvements dans la direction d’AWS, un segment clé qui représente la moitié du bénéfice d’exploitation total d’Amazon.

Bell était le responsable du développement des services AWS, y compris l’informatique, le stockage et la base de données, et relevait d’Adam Selipsky, qui a finalement remplacé Jassy à la tête d’AWS.

Parmi les autres dirigeants d’AWS qui sont partis depuis le début de la pandémie, il faut rappeler Teresa Carlson, ancienne vice-présidente du secteur public et des industries chez AWS, ainsi que Tim Bray, qui a contribué au développement de plusieurs produits AWS et a démissionné l’année dernière en signe de protestation contre les pratiques d’emploi d’Amazon.

Quoi d’autre ?

Selipsky aura deux nouveaux cadres qui lui seront rattachés. Peter DeSantis, vice-président senior d’Amazon Web Services qui a travaillé sur l’infrastructure mondiale, deviendra le nouveau leader de l’informatique utilitaire. Prasad Kalyanaraman, vice-président d’AWS, s’occupera de gérer les services d’infrastructure et de réseau.

Cependant, le colosse de Seattle n’a pas encore annoncé les changements.

Pourquoi cela est important

Amazon continue de garder sa position dominante sur le marché de l’infrastructure cloud, un secteur qui vaut des milliards, dans un contexte de concurrence croissante avec Microsoft Corp (NASDAQ:MSFT), Alphabet Inc (NASDAQ:GOOG) (NASDAQ:GOOGL), ala société mère de Google, et Alibaba Group Holding (NYSE:BABA).

Toutefois, il faut souligner que, en 2020, le chiffre d’affaires d’Amazon issu du cloud s’est élevé à 26,2 milliards de dollars, soit plus du double par rapport à celui du deuxième acteur clé du secteur, Microsoft, qui demeure à 2 milliards.

Les géants de la tech doivent se confronter à une concurrence de plus en plus acharnée dans le domaine du cloud computing, car il est en train de devenir l’un des principaux sources de rentabilité, alors que davantage d’entreprises adoptent le télétravail en tant que solution à long terme.

Mouvement des prix

L’action Amazon a clôturé lundi en légère baisse à 3 341,87 dollars.