Apple : le chiffre d’affaires en baisse à cause de la pénurie de puces

Selon le fabricant d'iPhone, la crise de semi-conducteurs devrait commencer à affecter sa production pendant le trimestre ne cours.

Apple : le chiffre d’affaires en baisse à cause de la pénurie de puces
2 min de lecture

Apple Inc (NASDAQ:AAPL) revoit à la baisse ses prévisions de bénéfices en raison de la pénurie mondiale de semi-conducteurs.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

Ce qui s’est passé

Le fabricant d’iPhone a déclaré attendre une croissance du chiffre d’affaires à deux chiffres au quatrième trimestre, mais en dessous de la progression de 36,4 % atteinte au troisième trimestre.

Le ralentissement touchera également la prestation de services de la société dirigée par Tim Cook, ont déclaré les cadres d’Apple lors d’une conférence téléphonique sur les résultats au T3.

Cook a affirmé au cours de l’appel que les puces concernées sont fabriquées avec une technologie plus ancienne, mais qu’elles sont nécessaires à la fabrication d’iPhone.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

« Nous connaissons quelques pénuries », a-t-il ajouté, « la demande a été si importante qu’elle a dépassé nos propres attentes et qu’il est difficile d’obtenir l’ensemble des pièces dans les délais que nous nous efforçons de tenir ».

Le titre a baissé mardi de 1,5 % à 146,77 dollars, chutant encore de 2,09 % à 143,70 dollars lors de la séance après-clôture.

Pourquoi cela est important

Apple a annoncé mardi un BPA trimestriel de 1,30 dollars, dépassant ainsi le montant de 1 dollars, attendu par les analystes. Le chiffre d’affaires trimestriel de la société s’est élevé à 81,4 milliards de dollars, soit + 36 % par rapport à 2020, excédant les prévisions de 72,93 milliards de dollars.

Angelo Zino, analyste chez CFRA Research, a souligné que le géant de la tech pourrait stocker des puces pour les prochains iPhone, mais au prix des modèles actuels, a rapporté Reuters.

« Apple voudra autant de puces qu’elle pourra mettre la main sur », a-t-il déclaré, « Mais si on ajoute cela aux contraintes d’approvisionnement existantes, la société est susceptible d’avoir du mal à répondre à la demande cette année ».