Tesla, plus d’accessibilité aux données des véhicules en Chine

Le fabricant automobile de Palo Alto travaille afin que les clients chinois puissent accéder aux données des véhicules, suite aux contrôles des autorités locales.

Tesla, plus d’accessibilité aux données des véhicules en Chine
2 min de lecture

Tesla Inc (NASDAQ:TSLA) est censée lancer plus tard cette année une plate-forme dédiée aux aux clients chinois, qui leur permettra d’accéder aux données générées par leurs véhicules, a annoncé jeudi Reuters.

Ce qui s’est passé : La société dirigée par Elon Musk sera le premier constructeur automobile à donner accès à ses clients à ce type de données, suite à la publication récente d’un projet de loi visant à assurer la protection des données générées par les voitures intelligentes.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

L’industrie et les régulateurs du monde entier s’efforcent de garantir la sécurité des données relevant des caméras et des capteurs installés sur le véhicules.

Les dirigeants de Tesla auraient déjà participé à quatre discussions politiques avec les organes de surveillance chinois, axées sur des sujets allant du stockage automatique des données aux technologies de communication véhicule-infrastructure et passant par le recyclage des voitures et les émissions de carbone.

Le groupe de Palo Alto serait également en train de renforcer son équipe de relations publiques en Chine, dans le but d’assurer des relations « harmonieuses » avec le gouvernement local.

Pourquoi cela est important : Tesla a du faire face à des eaux troubles en Chine, son deuxième marché après les États-Unis, qui remporte 30% de ses ventes mondiales.

Le mois dernier, après que les établissements militaires publiques relevant de domaines sensibles et les agences critiques pour des raisons de sécurité nationale avaient interdit l’accès aux véhicules Tesla, le constructeur automobile avait assuré aux autorités que les données collectées sur ses voitures étaient bien protégées et stockées en Chine.

Presque à la même époque, la société était devenue une cible médiatique et réglementaire en Chine, après qu’un client du Salon de l’automobile de Shanghai s’était plaint contre un prétendu dysfonctionnement des freins, dont les vidéos sont devenues virales.

Mouvement des prix : L’action Tesla a clôturé mercredi en baisse de 0,39% à 670,94 dollars, perdant 0,66% points supplémentaires lors de la séance après-clôture.