CGTN:Chine, l’UE vise à renforcer les liens face aux défis mondiaux

5 min de lecture

PÉKIN, 3 décembre 2022 /PRNewswire/ — La Chine et l’Union européenne (UE) ont appelé jeudi à développer davantage leur partenariat stratégique global alors que le monde fait face à divers défis.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

« Plus la situation internationale devient instable et plus les défis auxquels le monde fait face sont graves, plus les relations Chine-UE prennent de l’importance », a déclaré le président chinois Xi Jinping au président du Conseil européen Charles Michel en visite en Chine.

« L’UE est prête à devenir un partenaire de coopération fiable et prévisible pour la Chine », a déclaré Michel, qui est le premier dirigeant de l’institution européenne à visiter le pays après le 20e Congrès national du Parti communiste chinois (PCC).

Conserver la bonne perception, gérer correctement les différences

Concernant la promotion du développement des relations Chine-UE, le président chinois a d’abord souligné l’importance de conserver la bonne perception.

Il n’existe ni divergence stratégique ni conflit d’importance fondamentale entre la Chine et l’UE, a déclaré Xi Jinping, ajoutant que la Chine ne cherchait ni la domination ni l’hégémonie, et que le pays n’avait jamais essayé d’exporter son système et ne le ferait jamais à l’avenir.

La Chine soutient l’autonomie stratégique de l’UE et soutient une Europe unie et prospère, a-t-il déclaré.

Observant qu’il est naturel que les deux parties aient des points de vue différents sur certaines questions, Xi Jinping a appelé l’UE à maintenir une communication et une coordination constructives.

Avant la visite de Charles Michel, Xi Jinping avait rencontré en personne plusieurs dirigeants des pays de l’UE, y compris le président français Emmanuel Macron, en marge du 17e sommet du Groupe des 20 à la mi-novembre. Le chancelier allemand Olaf Scholz s’est également rendu en Chine en novembre.

Lors de son entretien avec Olaf Scholz, Xi Jinping a souligné que la Chine considérait toujours l’Europe comme un partenaire stratégique global, qu’elle soutenait l’autonomie stratégique de l’UE et appelait de ses vœux une Europe stable et prospère.

Charles Michel a déclaré à Xi Jinping que l’UE était prête pour une discussion approfondie avec la Chine sur des questions importantes concernant divers aspects des relations UE-Chine « dans un esprit de respect mutuel et de franchise. »

L’UE poursuit son autonomie stratégique et reste déterminée à renforcer ses propres capacités et faire progresser l’intégration européenne, a-t-il souligné.

L’UE soutient la politique d’une seule Chine ; elle respecte la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Chine et n’interviendra pas dans les affaires intérieures de la Chine, a-t-il déclaré.

Promouvoir la coopération, renforcer la coordination

Le président chinois a appelé à des efforts conjoints avec l’UE pour renforcer la coordination des politiques macroéconomiques, briguer une plus grande complémentarité en matière de marchés, de capitaux et de technologie, et travailler ensemble pour encourager de nouveaux moteurs de croissance dans l’économie numérique, le développement écologique et la protection de l’environnement, les nouvelles énergies et l’intelligence artificielle.

La Chine se félicite de la participation de l’UE à la coopération ceinture et route et à l’Initiative mondiale de développement pour une plus grande synergie avec la stratégie Global Gateway de l’UE, a déclaré Xi Jinping.

Lors de sa réunion par vidéoconférence en avril avec Charles Michel et Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, Xi Jinping avait appelé à une plus grande synergie entre leurs stratégies de développement et à une meilleure complémentarité entre la nouvelle philosophie et le nouveau paradigme de développement de la Chine et la politique commerciale de l’UE pour une autonomie stratégique ouverte.

Charles Michel a souligné l’importance de renforcer la communication pour faire face à la crise énergétique, au changement climatique, aux questions de santé publique et à d’autres défis mondiaux, affirmant que l’UE travaillerait avec la Chine pour faire avancer le processus vers un accord d’investissement UE-Chine.

Malgré les répercussions négatives de la pandémie de COVID-19, la Chine et l’UE ont maintenu une coopération économique vigoureuse – la Chine a dépassé les États-Unis pour devenir le plus important partenaire commercial de l’UE l’an dernier, le volume des échanges bilatéraux ayant atteint le chiffre record de 828,1 milliards de dollars.

Selon les données de la Banque mondiale, la Chine et l’UE sont les deuxième et troisième plus grandes économies du monde, leur part dans le PIB mondial s’établissant respectivement à 18,5 % et 17,8 % en 2021.

Les deux présidents ont également échangé leurs points de vue sur la crise ukrainienne.

Xi Jinping a déclaré qu’une résolution politique de la crise était dans l’intérêt de l’Europe et dans les intérêts communs de tous les pays d’Eurasie, soulignant que la Chine soutenait l’UE dans l’intensification des efforts de médiation et jouait un rôle de premier plan dans la construction d’un équilibre et d’une architecture de sécurité efficace et durable en Europe.

La Chine restera du côté de la paix et continuera à jouer un rôle constructif à sa manière, a-t-il déclaré.

https://news.cgtn.com/news/2022-12-01/Xi-holds-talks-with-European-Council-President-Michel-1fpcvVrf30s/index.html 

Cision View original content:https://www.prnewswire.com/news-releases/cgtnchine-lue-vise-a-renforcer-les-liens-face-aux-defis-mondiaux-301692969.html