TAAV nomme Dolores Baksh, innovatrice dans le domaine de la biofabrication, au poste de directrice générale

6 min de lecture

— D. Baksh développera l’activité de fabrication d’ADN synthétique de TAAV et accélérera l’accès à des thérapies plus sûres à base de virus adéno-associés (AAV) —

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

SAN SEBASTIAN, Espagne, 7 novembre 2022 /PRNewswire/ — TAAV Biomanufacturing Solutions, S.L. (TAAV), une filiale indépendante détenue à 100 % par Asklepios BioPharmaceutical, Inc. (AskBio), et membre du groupe mondial Bayer, a annoncé aujourd’hui la nomination de Dolores Baksh, Ph.D. au poste de directrice générale. D. Baksh apporte à TAAV, l’un des principaux fabricants mondiaux d’ADN synthétique, 20 ans d’expérience en matière de R&D en biotechnologie, de développement de produits et de fabrication cGMP.

Dolores Baksh, CEO, TAAV Biomanufacturing Solutions, SL

« L’expérience diversifiée de Dolores dans le domaine de la biotechnologie et son expertise en matière de production thérapeutique contribueront immédiatement à la croissance de l’activité mondiale de fabrication d’ADN synthétique de TAAV », a déclaré Sheila Mikhail, présidente du conseil d’administration de TAAV, et cofondatrice et directrice générale d’AskBio. « Le conseil d’administration apprécie sa vision stratégique et sa riche expérience, qui sont essentielles à l’établissement d’un leadership en matière de produits pour la technologie doggybone DNA™1 (dbDNA™) de TAAV. Il s’agit d’une alternative sûre et hautement efficace à l’ADN plasmidique. »

L’établissement moderne de TAAV à San Sebastian, en Espagne, est spécifiquement conçu pour la fabrication de dbDNA™ de haute qualité pour la recherche, les thérapies par AAV de type recherche, préclinique et clinique. Nous pensons que le procédé de synthèse de TAAV permettra d’obtenir des rendements élevés à petite échelle et des délais de fabrication plus courts. La production d’AAV sera donc plus rapide. Il augmentera aussi la sécurité en éliminant les séquences bactériennes résiduelles d’ADN plasmidique.

« C’est une période passionnante pour TAAV et les thérapies par AAV. Je suis impatiente de travailler aux côtés de notre équipe exceptionnelle et en pleine expansion, afin de faire de TAAV la référence mondiale en matière de biotechnologie synthétique », a ajouté D. Baksh. « Je pense que TAAV jouera un rôle transformateur en augmentant la sécurité et l’accessibilité des thérapies par AAV pour les personnes qui en ont besoin du monde entier. »

Mme Baksh rejoint TAAV après avoir travaillé chez à Akron Biomanufacturing, où elle était responsable de l’unité commerciale de la société et vice-présidente de la fabrication commerciale de produits biologiques. Elle a dirigé la stratégie de croissance de l’entreprise pour la production de plasmides cGMP et de nucléases pour l’édition génomique. Elle a également occupé divers postes de direction chez GE Healthcare Life Sciences, la startup GE Venture, Vineti, Inc. et Organogenesis, entre autres. Dans le cadre de ces fonctions, D. Baksh a établi des stratégies innovantes de développement de produits de thérapies cellulaire et génique par le biais d’approches organiques et inorganiques. Elle a commercialisé un logiciel permettant de mettre à l’échelle et de numériser les systèmes de fabrication de cellules. Elle a également joué un rôle majeur dans l’approbation du premier produit à base de cellules allogéniques approuvé par la FDA.

Mme Baksh a obtenu son doctorat en génie chimique à l’université de Toronto. Elle partagera son temps entre Boston, Massachusetts, et l’usine de fabrication de TAAV à San Sebastian, Espagne.

À propos de TAAV

TAAV Biomanufacturing Solutions, S.L. (TAAV) est un fabricant cGMP de doggybone DNA™ (dbDNA™), un matériau d’ADN synthétique utilisé pour les thérapies géniques par virus adéno-associés (AAV). La société est une filiale indépendante, détenue à 100 % par Asklepios BioPharmaceuticals (AskBio) et, AskBio est une filiale indépendante, détenue à 100 % par Bayer AG. La technologie dbDNA™ est fabriquée à l’aide d’un processus enzymatique et produite dans des usines de production classées ISO suivant les normes GMP pour la recherche, les applications cliniques et commerciales de l’ADN synthétique dans les vecteurs thérapeutiques AAV. L’ADN synthétique dbDNA™ est une solution de rechange à l’ADN plasmidique. Il est couramment utilisé dans la fabrication d’AAV et permet d’obtenir des rendements plus élevés de matériel d’ADN. L’utilisation de matériel synthétique de dbDNA™ peut réduire considérablement les délais de fabrication et faciliter la production plus rapide d’AAV avec un profil de sécurité accru en éliminant les séquences bactériennes résiduelles d’ADN plasmidique dans le produit d’AAV. TAAV a été fondée en 2019 et est devenue une société en propriété exclusive d’AskBio en 2022. Le siège social, les installations de fabrication et les laboratoires sont à San Sebastian, en Espagne. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site taav.com.

1doggybone™, doggybone DNA™ et dbDNA sont des marques commerciales de Touchlight Genetics Limited. La technologie de fabrication de dbDNA™ est autorisée par Touchlight IP Ltd.

Déclarations prospectives de TAAV

Le présent communiqué de presse contient des « déclarations prospectives ». Toutes les déclarations contenues dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques peuvent être considérées comme des « déclarations prospectives » Des mots comme « croire », « anticiper », « prévoir », « s’attendre à », « a l’intention de », « potentiel », « possible » et d’autres expressions semblables visent à désigner les déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives comprennent, sans s’y limiter, des déclarations concernant la technologie et le procédé de fabrication de TAAV. Ces déclarations prospectives comportent des risques et des incertitudes, dont bon nombre échappent au contrôle de TAAV. Les risques connus comprennent, entre autres : Il se peut que TAAV ne soit pas en mesure d’exécuter ses objectifs et plans commerciaux. Il se peut notamment que la société ne puisse pas respecter ses exigences réglementaires prévues ou planifiées, recourir à des tiers, mettre en œuvre des plans de développement clinique, des processus et des plans de fabrication et, pour la production de son produit, pour diverses raisons, y compris la pandémie actuelle de COVID-19, il est possible qu’elle soit confrontée aux limites possibles de ses ressources financières et autres, aux limites de fabrication qui pourraient ne pas être prévues ou résolues en temps opportun, aux désaccords potentiels ou à d’autres problèmes avec nos collaborateurs et partenaires tiers, ainsi qu’aux retours ou aux décisions des organismes de réglementation, des tribunaux ou des agences, comme les retours et les décisions de la Food and Drug Administration des États-Unis, de l’United States Patent and Trademark Office (littéralement, le Bureau des brevets et des marques de commerce des États-Unis) ou des autorités pharmaceutiques européennes. Tous les risques susmentionnés pourraient avoir une incidence importante et négative sur les activités et les résultats d’exploitation de TAAV. Vous êtes invité à ne pas vous fier indûment aux déclarations prospectives contenues dans ce communiqué de presse. TAAV ou ses sociétés mères n’ont aucune obligation de mettre à jour publiquement leurs déclarations prospectives en fonction d’événements ou de circonstances postérieurs à la date des présentes.

Photo – https://mma.prnewswire.com/media/1939487/TAAV_Dolores_Linkedin_v1_0_11_4_22.jpg

 

 

Cision View original content:https://www.prnewswire.com/news-releases/taav-nomme-dolores-baksh-innovatrice-dans-le-domaine-de-la-biofabrication-au-poste-de-directrice-generale-301670738.html