Disney vs Comcast : la bataille pour Hulu éclate

Le PDG de Comcast a affirmé que la société cherchera à obtenir une valeur marchande pour sa participation minoritaire dans la plateforme de streaming.

Disney vs Comcast : la bataille pour Hulu éclate
5 min de lecture

Deux sociétés de médias concurrentes se partagent la propriété d’une plateforme de streaming de premier plan. Alors qu’un accord a été conclu pour le transfert de propriété, en vue d’une prochaine acquisition, la situation pourrait se détériorer en raison de la controverse sur la valeur et l’avenir de la plateforme.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

Ce qui s’est passé

Hulu est détenue à 67 % par The Walt Disney Company (NYSE:DIS) et à 33 % par sa rivale, Comcast Corporation (NASDAQ:CMCSA).

La plateforme a été lancé en 2007 dans le cadre d’un partenariat réunissant plusieurs sociétés de médias, afin de diffuser les anciens épisodes de séries télévisées. Si auparavant, Hulu était contrôlée par différents groupes et investisseurs privés, le rachat de 21st Century Fox par Disney en 2019 a permis à cette dernière de prendre le dessus.

Comcast a accepté de céder sa participation à Disney en 2024 au plus tôt, sur la base d’une juste valeur marchande. Aux termes de l’accord, la plateforme sera estimée à une valeur minimale de 27,5 milliards de dollars, ce qui valoriserait l’exposition de Comcast à 9,08 milliards.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

La bataille des deux entreprises

Le PDG de Disney, Bob Chapek, a récemment fait savoir qu’il souhaitait accélérer le calendrier d’acquisition des parts restantes de Hulu. Il a déclaré au Financial Times que Comcast hésitait à finaliser l’accord.

Alors qu’une évaluation minimale était prévue dans le plan initial, M. Chapek a laissé entendre qu’en raison de la concurrence du marché et du streaming, le rachat de Hulu pourrait se faire à un prix inférieur, ajoutant que la propriété à 100 % de la plateforme serait nécessaire afin d’une intégration complète dans Disney+, ainsi que dans les autres plans de streaming de l’entreprise.

« Je pense que nous devons être propriétaires à 100 % de Hulu si nous voulons l’intégrer à Disney+, et nous aimerions arriver à ce point plus tôt ».

Le patron de Comcast, Brian Roberts, s’est également exprimé la semaine dernière au sujet de la participation dans Hulu, confirmant que la société chercherait à obtenir la valeur marchande de sa participation, et non pas un prix inférieur renégocié, et ajoutant que « Hulu est une entreprise phénoménale ».

M. Roberts a précisé qu’il pourrait y avoir plusieurs soumissionnaires pour Hulu en cas de vente intégrale de l’entreprise, au lieu de la seule participation minoritaire acquise par Disney.

Il a également laissé entendre que Comcast serait disposée à acheter Hulu directement, ce qui lui permettrait de fusionner la plateforme avec Peacock.

Les relations entre Comcast et Disney en ce qui concerne Hulu sont assez fragiles, la première accusant la seconde d’empêcher la croissance de Hulu dans le but d’influencer son prix de marché. Les commentaires de Comcast sont intervenus alors que Disney mettait en avant son service de streaming Star à l’international au détriment de Hulu.

Pourquoi cela est important

Hulu est détenue conjointement par Disney et Comcast, qui possèdent chacun leur propre plateforme de streaming, respectivement Disney+ et Peacock.

Elle est un élément important de la stratégie future de Disney, qui possède Disney+, Hulu et ESPN+, qui sont proposées aux clients sous forme d’abonnement individuel ou de forfait.

Disney a terminé le dernier trimestre avec un total de 221,1 millions de souscriptions à ses services de streaming, dépassant ainsi le total déclaré par Netflix Inc (NASDAQ:NFLX).

Notamment, l’entreprise a déclaré 46,2 millions d’abonnés à Hulu au troisième trimestre, soit une hausse de 8 % par rapport à l’année précédente, et 152,1 millions de clients pour Disney+ au cours de la même période.

En revanche, Comcast comptait 13 millions d’abonnés payants pour Peacock à la fin du trimestre dernier, un chiffre stable par rapport à la période précédente.

Alors qu’il se prépare à vendre sa participation dans Hulu, le groupe a retiré son contenu de la plateforme pour le transférer sur Peacock. Cela inclut des émissions populaires de NBC comme « Saturday Night Live » et « Law & Order ».Le contenu d’autres réseaux appartenant à Comcast, comme « Bravo », va également migrer.

L’acquisition de la participation restante dans Hulu était l’une des principales priorités énoncées par l’activiste Dan Loeb dans sa lettre au conseil d’administration de Disney, demandant à ce que le rachat se fasse rapidement.

« Nous pensons qu’il serait même prudent pour Disney de payer une prime modeste pour accélérer l’intégration, mais nous sommes conscients que le vendeur peut avoir des attentes déraisonnables en matière de prix à l’heure actuelle », a-t-il affirmé.

Les propos de M. Chapek suggèrent que Disney reste satisfait de l’acquisition des parts restantes de Hulu, la grande question étant maintenant le prix.

Évolution des prix

Lundi, l’action Comcast a clôturé en baisse de 0,46 % à 34,36 dollars, face à une fourchette de prix à 52 semaines allant de 33,43 à 57,96 dollars.

En revanche, le cours de Disney a terminé la journée en hausse de 0,87 % à 109,19 dollars, contre un sommet et un creux à 52 semaines de 185,90 et 90,29 dollars.

Photo reproduite avec l’aimable autorisation de hulu.com