Mort d’Élisabeth II : 10 faits pour mettre son règne en perspective

De Winston Churchill à Liz Tuss, du débarquement de l’homme sur la lune au Covid-19, voici 10 évènement qui ont marqué le long règne d’Élisabeth II.

Mort d’Élisabeth II : 10 faits pour mettre son règne en perspective
4 min de lecture

Le drapeau du Royaume-Uni est en berne au Palais de Buckingham après le départ du monarque qui a régné le plus longtemps sur le pays, la reine Élisabeth II, décédée jeudi à l’âge de 96 ans.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

Bien que, pendant son règne, l’énorme Empire britannique ait perdu de son importance, la popularité de la souveraine est restée écrasante tout au long de ses 70 années sur le trône. La figure de proue du Royaume-Uni pendant sept décennies a également été témoin de certains des événements les plus marquants de l’histoire moderne.

De Winston Churchill à Liz Truss au sommet de la hiérarchie britannique à la dissolution de l’Union soviétique, dirigée par Josef Staline, en passant par les attaques terroristes du 11 septembre aux États-Unis, elle a assisté à de nombreux faits saillants qui ont façonné le monde au cours du siècle dernier.

Voici quelques-uns des principaux événements historiques qui se sont déroulés pendant les 70 ans de règne de la reine Élisabeth II.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

La reine aux 15 premiers ministres…

Le pays a connu 15 premiers ministres sous le règne d’Élisabeth II, le premier étant Winston Churchill, qui a occupé le poste de 1951 à 1955 (il avait déjà exercé cette fonction de 1940 à 1945), et le dernier Liz Truss, qui a été nommée trois jours seulement avant la mort de la souveraine.

…et aux 13 présidents

Au cours de ses 70 ans de règne, Élisabeth a rencontré 13 des 14 derniers présidents américains, à l’exception de Lyndon B Johnson. Le premier a été Harry S. Truman en 1951, le dernier, Joe Biden, en 2021.

La révolution culturelle chinoise

En 1966, le chef du parti communiste chinois, Mao Zedong, a lancé la révolution culturelle, qui a duré jusqu’à sa mort en 1976 et a eu un impact sur le pays pendant des décennies. Même le PCC a déclaré et reconnu que celle-ci était une erreur.

Le débarquement de l’homme sur la Lune

En 1969, la Reine a célébré le premier vol spatial au monde qui a fait atterrir des humains sur la Lune. Elle a accueilli les astronautes Neil Armstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins dans sa résidence officielle, le Palais de Buckingham, après la réussite de la mission Apollo 11.

La fin de la guerre du Vietnam

Élisabeth II a également assisté à la chute de Saigon, qui a marqué la fin de la guerre du Vietnam après près de 20 ans de conflit. On estime à environ 3 millions le nombre de soldats et de civils vietnamiens tués.

La catastrophe de Tchernobyl

Le désastre a eu lieu dans le nord de l’Ukraine en 1986, alors que la reine fêtait ses 60 ans. Elle s’est produite après qu’un réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl a explosé et brûlé. Il s’agit de la pire catastrophe nucléaire de l’histoire.

La dissolution de l’Union soviétique

La reine a vécu la dissolution de l’Union soviétique en 1991. En 1994, elle est devenue le premier monarque britannique à fouler le sol russe lors d’une visite d’État à l’invitation du président russe de l’époque, Boris Eltsine.

Les attentats du 11 septembre 2001

Après une série d’attentats terroristes aux États-Unis contre les World Trade Centers en 2001, la souveraine a envoyé un message spécial aux Américains vivant en Grande-Bretagne. Elle a également ordonné aux fanfares militaires de jouer l’hymne national américain lors de la cérémonie de relève de la garde devant son palais. Plus tard, elle a assisté à un mémorial à la cathédrale Saint-Paul pour les personnes tuées et blessées dans les attaques.

Le Brexit

En 2016, le Royaume-Uni est devenu le premier et le seul pays souverain à avoir quitté l’Union européenne après 47 longues années d’engagement. Élisabeth, qui était le monarque et le chef de l’État, a vu 52 % des Britanniques voter pour quitter l’Union lors du référendum du 23 juin 2016. La procédure a été complétée par la sortie définitive du pays en 2020.

La pandémie de Covid-19

Au cours de ses 70 ans de règne, la reine a adressé environ 5 messages à la nation lors de certains événements cruciaux. Le dernier remonte aux confinements imposées lors de la pandémie de Covid-19, lorsque la reine a parlé aux habitants de la Grande-Bretagne touchés par le virus contagieux qui a coûté la vie à environ 6 millions de personnes dans le monde.

Photo reproduite avec l’aimable autorisation de BiblioArchives / LibraryArc, disponible sur Flickr