Alphyn Biologics conclut un financement de série A de 3,3 millions de dollars pour faire progresser le traitement révolutionnaire de la dermatite atopique

4 min de lecture

Un cycle sursouscrit pour soutenir l’essai clinique de phase 2a dans la dermatite atopique

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

ANNAPOLIS, Maryland, 16 septembre 2022 /PRNewswire/ — Alphyn Biologics, une société de dermatologie en stade clinique qui développe des thérapies multicibles de premier ordre, a annoncé aujourd’hui avoir conclu un cycle de financement de série A d’environ 3,3 millions de dollars. Ce cycle sursouscrit a été mené par Queen City Angels, avec la participation d’Angel Physicians Fund et de Serial Stage Venture Partners.

Alphyn Biologics is a clinical-stage dermatology company developing first-in-class, multi-target therapeutics for atopic dermatitis and other severe and common skin diseases

Alphyn a levé environ 6,7 millions de dollars à ce jour, dont un premier cycle de plus de 1 million de dollars et un deuxième de plus de 2 millions de dollars. Les participants aux cycles précédents comprennent des fonds d’investissement de type family office, un fonds d’entreprise et des investisseurs professionnels à valeur nette élevée.

Le financement de série A soutiendra l’essai clinique de phase 2a de l’AB-101a, le principal candidat d’Alphyn pour le traitement de la dermatite atopique (DA) légère à modérée, la forme la plus courante d’eczéma. L’AB-101a devrait être le premier traitement contre la DA doté de la capacité unique de cibler les composantes bactériennes et immunitaires de la maladie. Il a le potentiel de traiter efficacement la DA infectée et non infectée, et est étudié pour une utilisation en pédiatrie, à partir de l’âge de deux ans, ainsi que dans les populations adultes.

« Les traitements actuels de la dermatite atopique posent de nombreux problèmes de sécurité et d’effets secondaires. Ils ne parviennent souvent pas à traiter tous les facteurs contribuant à la maladie », a déclaré Tony Shipley, président et co-directeur du fonds Queen City Angels. « L’AB-101a est un besoin urgent sur le marché de la dermatologie, et nous sommes impatients de travailler avec Alphyn pour faire progresser sa technologie grâce à des essais cliniques et, finalement, améliorer la vie des millions de personnes souffrant de DA. »

L’AB-101a, un non-stéroïdien, est en cours de développement pour traiter l’inflammation, les démangeaisons et uniquement les causes bactériennes communément associées à la DA, y compris l’infection. L’AB-101a cible les bactéries courantes telles que le staphylocoque et le staphylocoque aureus résistant à la méthicilline (SARM) et hautement résistant aux médicaments qui aggravent la DA et empêchent sa guérison. Ces attributs, combinés à sa grande innocuité prévue et à son très faible profil d’effets secondaires, pourraient faire de l’AB-101a le « médicament privilégié » par les médecins et les patients. En tant que solution « 4 en 1 », l’AB-101a permettrait de traiter la DA avec un seul médicament thérapeutique plutôt qu’avec plusieurs. De manière significative, le profil d’innocuité élevé de l’AB-101a a permis à Alphyn de passer directement aux essais cliniques de phase 2a, ce qui a raccourci le processus d’approbation et permis à la société d’économiser des millions de dollars.

« Nous sommes honorés et ravis de conclure ce cycle après avoir passé les processus rigoureux de diligence raisonnable de trois fonds d’investissement professionnels qui comprennent le besoin urgent d’un traitement sûr, efficace et complet pour la DA », a déclaré Neal Koller, PDG d’Alphyn. « Ce financement nous permet de lancer un programme mondial accéléré d’essais cliniques multicentriques pour soutenir une demande de nouveau médicament auprès de la FDA et d’autres autorités sanitaires nationales. »

À PROPOS D’ALPHYN BIOLOGICS

Alphyn Biologics est une société de dermatologie en phase clinique qui développe des thérapies multicibles de premier ordre pour les maladies cutanées graves et répandues, sur la base de sa plateforme AB-101. Son principal produit candidat, l’AB-101a, est un traitement topique de la dermatite atopique (DA), la forme la plus courante d’eczéma, actuellement dans un essai clinique de phase 2a. L’AB-101a a démontré un profil d’innocuité élevé et est en cours de développement pour cibler de façon unique les composants du système bactérien et immunitaire de la DA, ce qui le rend idéal pour traiter la DA infectée et non infectée. La plateforme AB-101 d’Alphyn possède de multiples composés bioactifs et, par conséquent, de multiples mécanismes d’action pour soutenir un pipeline robuste de traitements dermatologiques présentant des avantages potentiels en matière d’innocuité, d’efficacité et d’autorisation réglementaire de mise en marché. Alphyn est basée à Annapolis, Maryland, et Cincinnati, Ohio, et possède une filiale en propriété exclusive en Australie. La société est devenue opérationnelle en 2020 et a levé environ 6,7 millions de dollars.