Les actions américaines chutent après le rapport sur l’emploi d’août 2022

Ci-dessous, les mises à jour du marché sur les actions, les matières premières et l'économie du vendredi 2 septembre 2022.

Les actions américaines chutent après le rapport sur l’emploi d’août 2022
3 min de lecture

Les actions américaines ont perdu du terrain vers la fin de la séance du vendredi 2 septembre, après la publication du rapport sur l’emploi pour le mois d’août.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

Le Dow Jones a glissé de 0,65 % à 31 452,20, perdant 200 points, le Nasdaq a chuté de 1,03 % à 11 663,71 et le S&P 500 a reculé de 0,71 % à 3 938,80.

Les valeurs énergétiques ont monté de 1,6 %, les meilleurs gagnants du secteur incluant HighPeak Energy, Inc. (NASDAQ:HPK), en hausse de 9 %, et Borr Drilling Limited (NYSE:BORR), qui a grimpé de 10 %.

En revanche, les titres liés aux services de communication sont tombés de 1,8 %.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Les gagnants

  • Les actions de Hollysys Automation Technologies Ltd. (NASDAQ:HOLI) ont bondi de 14 % à 19,38 dollars. Un consortium, présidé par la direction de la société chinoise, vise à privatiser le fabricant de systèmes d’automatisation et de contrôle coté à Wall Street, dans le cadre d’une transaction évaluée à 1,8 milliard de dollars, rapporte Reuters.
  • Le titre de PaxMedica, Inc. (NASDAQ:PXMD) a flambé de 62 % à 5,68 dollars. Le président exécutif de la biotech, Michael Derby, a signalé dans le dépôt du formulaire 4 l’achat de 95 000 actions à un prix unitaire de 5,25 dollars.
  • Le cours d’United Maritime Corporation (NASDAQ:USEA) a gagné 14 %, atteignant 1,39 dollar, après l’annonce d’un plan de rachat de 3 millions.

Les perdants

  • PolyPid Ltd. (NASDAQ:PYPD) s’est effondrée de 74 % à 1,39 dollar, l’étude SHIELD I de la firme ayant raté son principal critère d’évaluation, à savoir la réduction des infections au niveau du site chirurgical et de la mortalité.
  • Le prix de Shuttle Pharmaceuticals Holdings, Inc. (NASDAQ:SHPH) a plongé de 74 % à 13,40 dollars, en raison de la volatilité post-introduction en bourse.
  • L’action Calavo Growers, Inc. (NASDAQ:CVGW) a enregistré une perte de 14 %, touchant 36,03 dollars, suite à la publication de résultats négatifs au T3 2022.

Les matières premières

Les prix du pétrole et de l’or ont progressé respectivement de 0,2 % à 86,79 dollars le baril et de 0,8 % à 1 722,40 dollars l’once.

L’argent s’est négocié en hausse de 1,1 % à 17,87 dollars, tandis que le cuivre a glissé de 0,1 % à 3,41 dollars.

La zone euro

Les actions européennes ont terminé la journée de vendredi dans le vert. L’indice STOXX 600 de la zone euro a monté de 2,04 %, le FTSE 100 de Londres a gagné 1,86 % et l’indice espagnol IBEX 35 a grimpé de 1,62 %. Le DAX allemand a signé + 3,33 %, le CAC 40 + 2,21 % et l’indice italien FTSE MIB + 2,91 %.

Les prix à la production dans la zone euro ont bondi de 4 % d’un mois sur l’autre en juillet, enregistrant la plus forte augmentation en quatre mois. Le nombre de personnes inscrites au chômage en Espagne a grimpé de 40 428 en un mois pour atteindre 2,92 millions en août. L’excédent commercial de l’Allemagne s’est réduit à 4,9 milliards d’euros en juillet, contre 17,8 milliards il y a un an.

L’économie américaine

Les États-Unis ont créé 315 000 nouveaux emplois le mois dernier, dépassant les estimations moyennes des économistes, s’élevant à 298 000. Le taux de chômage aux États-Unis a augmenté à 3,7 %, au-dessus d’une prévision de 3,5 %. Les salaires ont été majorés de 5,2 % d’une année sur l’autre, soit + 0,3 % par rapport à juillet.

Les commandes des usines ont reculé de 1 % sur une base mensuelle.

Le nombre total de plateformes pétrolières américaines actives a augmenté de 9 unités à 596 au cours de la semaine dernière, informe Baker Hughes Inc.