Les actions américaines baissent davantage, mais la volatilité du marché diminue

Les chiffres communiqués vendredi montrent que les États-Unis ont créé 315 000 nouveaux postes le mois dernier, dépassant ainsi les estimations moyennes des économistes

Les actions américaines baissent davantage, mais la volatilité du marché diminue
2 min de lecture

Les marchés boursiers américains ont terminé la semaine du 29 août sur une note négative, malgré la publication de données meilleures que prévu sur les emplois non agricoles.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

Les chiffres communiqués vendredi montrent que les États-Unis ont créé 315 000 nouveaux postes le mois dernier, dépassant ainsi les estimations moyennes des économistes, qui tablaient sur 298 000. Le taux de chômage a toutefois augmenté à 3,7 %, manquant les prévisions (3,5 %). Les salaires ont progressé de 5,2 % d’une année sur l’autre et de 0,3 % par rapport à juillet.

Cependant, tous les gains se sont évaporés en raison de nouvelles inquiétudes concernant le gazoduc Nord Stream. En effet, le géant russe de l’énergie Gazprom, qui devait reprendre les livraisons de gaz naturel vers l’Allemagne le 3 septembre, a annoncé vendredi qu’il reportait cette date, prétextant la découverte de fuites lors de l’inspection d’une station de compression.

Les trois principaux indices ont enregistré leur troisième perte hebdomadaire consécutive, le Dow Jones cédant environ 3 % et le S&P 500 3,3 %. Les marchés américains étaient fermés lundi en raison de la fête du travail.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Vendredi, le Nasdaq 100 avait reculé de 1,44 % à 12 098,44, en raison de la baisse des actions Apple Inc. (NASDAQ:AAPL) et de Meta Platforms, Inc. (NASDAQ:META). Le S&P 500 avait fléchit de 1,07 %, tandis que le Dow Jones avait plongé de 338 points, pour s’établir à 31 318,44.

La plupart des secteurs du S&P 500 ont terminé en baisse, les services de communication et les valeurs immobilières ayant enregistré les plus fortes pertes vendredi. En revanche, les titres énergétiques ont suivi la tendance générale du marché, gagnant environ 1,8 %.

L’indice de volatilité CBOE (VIX) de la Bourse des options de Chicago a glissé de 0,35 %

Qu’est-ce que l’indice de volatilité CBOE ?

L’indice de volatilité CBOE, plus connu sous le nom de VIX, est un indicateur qui permet de mesurer la volatilité attendue sur le marché boursier à partir des options d’achat et de vente de l’indice S&P 500.