Le Nasdaq chute de 250 points, le pétrole s’effondre

Ci-dessous, les mises à jour du marché sur les actions, les matières premières et l'économie du jeudi 1er septembre 2022.

Le Nasdaq chute de 250 points, le pétrole s’effondre
3 min de lecture

Les actions américaines se sont échangées en baisse vers la fin de la séance de jeudi : le Dow Jones a glissé de 0,55 % à 31 336,70, le Nasdaq a chuté de 2,20 % à 11 556,15, perdant plus de 250 points, et le S&P 500 a reculé de 1,16 % à 3 909,03.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

Les titres liés aux services publics ont progressé de 0,7 % jeudi, les meilleurs gagnants du secteur incluant Empresa Distribuidora y Comercializadora Norte Sociedad Anónima (NYSE:EDN), en hausse de 4 %, et Cadix Inc. (NASDAQ:CDZI), qui a enregistré + 3 %.

En revanche, les valeurs énergétiques ont perdu 2,8 %.

Les gagnants

  • Les actions de Forma Therapeutics Holdings, Inc. (NASDAQ:FMTX) ont bondi de 50 % à 20,06 dollars, après que Novo Nordisk a annoncé le rachat de la société pour 20 dollars par action en espèces.
  • Le titre ShiftPixy, Inc. (NASDAQ:PIXY) a flambé de 132 % à 32,54 dollars, la firme ayant communiqué un regroupement d’actions à raison de de 1 pour 100.
  • Le cours de Nutanix, Inc. (NASDAQ:NTNX) a grimpé de 26 % à 21,86 dollars, suite à la publication de résultats de vente meilleurs que prévu au T4, accompagnés de prévisions solides en matière de chiffre d’affaires.

Les perdants

  • Les actions de Semtech Corporation (NASDAQ:SMTC) ont chuté de 31 % à 31,86 dollars, après que la firme a déclaré des prévisions de ventes au T3 inférieures aux estimations des analystes. Cowen & Co. et Oppenheimer ont déclassé le titre.
  • Le prix d’Okta, Inc. (NASDAQ:OKTA) est tombé de 36 % à 58,62 dollars, suite à la publication des résultats du deuxième trimestre, ainsi que des prévisions financières pour le T3 et l’exercice 2023. De nombreux analystes ont réduit leurs objectifs de cours.
  • American Virtual Cloud Technologies, Inc. (NASDAQ:AVCT) s’est effondrée de 49 % à 0,2360 dollar, la société ayant dévoilé un accord de distribution d’actions, visant à offrir ou vendre jusqu’à 14,7 millions de dollars d’actions ordinaires.

Les matières premières

Les prix du pétrole et de l’or ont reculé respectivement de 3,5 % à 86,46 dollars le baril et de 1,1 % à 1 707,00 dollars l’once.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

L’argent s’est échangé en baisse de 1,2 % à 17,66 dollars, tandis que le cuivre a cédé 3,1 % à 3,4085 dollars.

La zone euro

Les marchés européens terminé la séance de jeudi en territoire négatif. L’indice STOXX 600 de la zone euro a signé – 1,8 %, le FTSE 100 de Londres – 1,86 % et l’indice espagnol IBEX 35 – 1,02 %. Le DAX allemand a glissé de 1,6 %, le CAC 40 de 1,48 % et l’indice FTSE MIB italien de 1,19 %.

Le taux de chômage dans la zone euro est tombé à un niveau record de 6,6 % en juillet, après une révision à 6, 7 % le mois précédent. Le PMI manufacturier de la zone euro a été revu à 49,6 en août, contre une lecture préliminaire de 49,7.

L’indice PMI manufacturier de S&P Global/CIPS pour le Royaume-Uni a augmenté de 46 à 47,3, celui de la France est passé de 49 à 50,6, tandis que celui de S&P Global/BME pour l’Allemagne a diminué à 49,1, face à un niveau préliminaire de 49,8 ; enfin, celui de l’Italie a glissé de 48,5 à 48.

L’économie américaine

  • Les inscriptions initiales au chômage aux États-Unis ont chuté de 5 000 unités à 232 000, au cours de la semaine terminée du 22 août.
  • La productivité du travail non agricole a diminué de 4,1 % en rythme annualisé au deuxième trimestre, tandis que les coûts unitaires de main-d’œuvre ont bondi de 10,2 %.
  • Le PMI manufacturier américain du S&P Global a été révisé à 51,5 en août, face à une lecture préliminaire de 51,3.
  • L’indice PMI manufacturier de l’ISM est tombé à 52,8 en août, contre 53 en juillet.
  • Les dépenses de construction ont glissé de 0,4 % mensuel, pour atteindre un taux annuel de 1,78 milliards de dollars en juillet.
  • Les réserves de gaz naturel aux États-Unis ont augmenté de 61 milliards de pieds cubes la semaine dernière, selon les données de la Commission d’information sur l’énergie.
  • Le président de la Réserve fédérale d’Atlanta, Raphael Bostic, prendra la parole à 15 h 30 HE.