Le Nasdaq monte ; Bed Bath & Beyond s’effondre

Ci-dessous, les mises à jour du marché sur les actions, les matières premières et l'économie du mercredi 31 août 2022.

Le Nasdaq monte ; Bed Bath & Beyond s’effondre
3 min de lecture

La plupart des actions américaines se sont échangées en baisse vers la fin journée ce mercredi : le Dow Jones a perdu plus de 100 points, soit – 0,33 %, touchant 31 684,89, le Nasdaq a progressé de 0,04 % à 11 887,33 et le S&P 500 a reculé de 0,18 % à 3 978,98.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

Les titres liés aux services de communication ont progressé de 0,7 %, les meilleurs gagnants du secteur incluant Liberty TripAdvisor Holdings, Inc. (NASDAQ:LTRPB), en hausse de 12 %, et Snap Inc. (NYSE:SNAP), qui a gagné 9 %.

En revanche, les valeurs liées aux matières premières ont fléchit de 0,8 %.

Les gagnants

  • Les actions Yiren Digital Ltd. (NYSE:YRD) ont bondi de 45 % à 1,0238 dollars, après la publication de résultats financiers non vérifiés pour le quatrième trimestre et l’exercice financier terminé le 31 décembre 2021.
  • Le titre Nuwellis, Inc. (NASDAQ:NUWE) a reçu un coup de pouce, atteignant 123 % à 1,47 dollars, la société ayant annoncé de nouvelles données cliniques démontrant une survie de 100 % à 30 jours après l’utilisation de l’ultrafiltration chez les patients à haut risque ayant subi un pontage aorto-coronarien postopératoire.
  • Le cours de ChargePoint Holdings, Inc. (NASDAQ:CHPT) a bondi de 17 % à 16,89 dollars en raison de résultats supérieurs aux attentes au T2.

Les perdants

  • Les actions de Bed Bath & Beyond Inc. (NASDAQ:BBBY) ont chuté de 21 % à 9,56 dollars, après la publication de prévisions de ventes pour le deuxième trimestre inférieures aux estimations des analystes et d’une baisse des ventes comparables d’environ 26 % au cours de la même période. La société a également annoncé des plans d’optimisation des coûts, qui comprennent des suppressions d’emplois et l’arrêt de trois de ses neuf labels. De plus, elle a déposé une offre d’achat d’actions.
  • NewAge, Inc. (NASDAQ:NBEV) a plongé de 38 % à 0,2254 dollar, suite au dépôt d’une demande volontaire de redressement en vertu du chapitre 11 du code des faillites des États-Unis.
  • Express, Inc. (NYSE:EXPR) a chuté de 21 % à 1,5250 dollar, la firme ayant annoncé des résultats de vente et rapporté des prévisions pires que prévu au au deuxième trimestre.

Les matières premières

Les prix du pétrole et de l’or ont reculé respectivement de 1,8 % à 90,04 dollars le baril et de 0,7 % à 1 724,70 dollars l’once.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

L’argent s’est échangé en baisse de 2,2 % à 17,89 dollars, alors que le cuivre a perdu 1 %, touchant 3,5165 dollars.

La zone euro

Les actions européennes ont terminé la dernière séance de négociation dans le rouge. L’indice STOXX 600 de la zone euro a signé – 1,12 %, le FTSE 100 de Londres – 1,05 % et l’indice espagnol IBEX 35 – 1,17 %. Le DAX allemand a glissé de 0,97 %, le CAC 40 de 1,17 % et l’indice FTSE MIB italien de 1,22 %.

Le taux d’inflation annuel de la zone euro a augmenté à 9,1 % en août contre 8,9 % le mois précédent, alors que celui de l’Italie s’est accéléré de 7,9 % à 8,4 %.

L’économie française a enregistré une croissance trimestrielle de 0,5 % au deuxième trimestre, face à une baisse de 0,2 % pendant la période précédente. En août, l’inflation annuelle de l’Hexagone a fléchit de 6,1 % à 5,8 %. Les prix à l’importation en Allemagne ont grimpé de 28,9% en glissement annuel en juillet.

L’économie américaine

Les entreprises privées américaines ont embauché 132 000 travailleurs en août contre 268 000 en juillet, a indiqué l’ADP. Il s’agit du chiffre le plus faible depuis le début 2021.

L’indice PMI de Chicago a légèrement augmenté à 52,2 en août contre 52,1 le mois précédent.

Les stocks de pétrole brut américains ont diminué de 3,326 millions de barils au cours de la semaine du 22 août, alors que les analystes s’attendaient à une baisse de 1,483 million de barils.

L’indice des prix agricoles pour juillet sera publié à 15 h HE.

La présidente de la Réserve fédérale de Dallas, Lorie Logan, prendra la parole à 18 h HE, tandis que le président de la Réserve fédérale d’Atlanta, Raphael Bostic, est censé s’exprimer à 18 h 30 HE.