Musk met fin à l’accord de rachat, Twitter contre-attaque

Le PDG de Tesla a annoncé la rupture de l'accord à cause d'informations « fausses et trompeuses » sur l'entreprise.

Musk met fin à l’accord de rachat, Twitter contre-attaque
2 min de lecture

Twitter Inc (NYSE:TWTR) et Elon Musk de Tesla Inc (NASDAQ:TSLA) s’apprêtent à entamer un procès qui, selon Kevin O’Leary, pourrait durer des années.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

« Quiconque pense que c’est [un] litige d’un an, oubliez cela. C’est une querelle qui prendra sept ans », a-t-il déclaré, tout en affirmant que l’action Twitter est issue de l’enfer.

Et maintenant ?

Musk tente de mettre fin à l’accord d’achat de 44 milliards de dollars convenu précédemment, alléguant que le réseau à l’oiseau bleu ait fait des déclarations fausses et trompeuses à propos de multiples demandes de données, alors que Twitter déclare avoir fourni au patron de Tesla l’intégralité de son « flux de données ».

Twitter se bat pour s’assurer que Musk finalise la transaction au montant précédemment convenu de 44 milliards de dollars, soit 54,20 dollars par action.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

« Le conseil d’administration de Twitter s’engage à conclure la transaction au prix et aux conditions convenus avec Musk et prévoit d’engager une action en justice pour faire respecter l’accord d’acquisition », a affirmé Bret Taylor, président du réseau social.

Selon Bloomberg, la plateforme a engagé le cabinet d’avocats spécialisé dans les fusions, Wachtell, Lipton, Rosen & Katz LLP – alors que Musk a retenu Quinn Emanuel Urquhart & Sullivan LLP, le même cabinet qui le représente actuellement dans un procès d’actionnaires en cours concernant sa tentative ratée de privatiser Tesla à 420 dollars par action en 2018.

La firme de microblogging vise à déposer le procès en début de semaine.

« C’est la société de réseaux sociaux la plus mal gérée de l’histoire », a exclamé O’Leary. « Elle a eu une porte tournante pleine de PDG – elle a émis des milliards de dollars d’options aux employés qui n’ont ajouté aucune valeur, elle a un conseil d’administration dont les membres n’ont même pas de comptes Twitter ».

Mouvement des prix

Vendredi, le cours de l’action Twitter est tombé de 4,83 % à 36,81 dollars, perdant encore 4,81 % et touchant 35,04 dollars lors de la séance après-clôture, selon les données de Benzinga Pro.

Photo créée avec une image de Daniel Oberhaus, disponible sur Flickr