Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 29 juin 2022

Les valeurs technologiques et les constructeurs de VE perdent davantage de terrain sur le marché asiatique aujourd’hui.

Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 29 juin 2022
2 min de lecture

Les principales sociétés chinoises cotées aux États-Unis se sont négociées en négatif à Hong Kong ce mercredi, avec les géants de la tech tels qu’Alibaba Group Holdings (NYSE:BABA), Tencent Holdings (OTC:TCEHY), Baidu Inc (NASDAQ:BIDU) et JD. com Inc (NASDAQ:JD) perdant entre 0,5 et 2,46 % de leur valeur.

Dans le segment des véhicules électriques, Nio Inc (NYSE:NIO) a mené les pertes avec une chute de près de 8 %, tandis que XPeng Inc (NYSE:XPEV) et Li Auto Inc (NASDAQ:LI) ont chuté d’au moins 3,5 % chacun.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !
Performance des sociétés chinoises cotées aux États-Unis
à Hong Kong
Titre Évolution (+/-)
Alibaba – 2,46 %
Tencent – 0,5 %
Baidu – 2,26 %
JD.com – 2 %
Nio – 7,55 %
XPeng – 5,33 %
Li Auto – 3,54 %

Ces titres avaient clôturé en négatif la dernière séance de négociation à Wall Street.

Panorama des marchés mondiaux

Au moment de la publication de cet article, l’indice de référence Hang Seng s’échangeait en baisse de 1,10 % dans un contexte de faiblesse générale des marchés mondiaux.

Aux États-Unis, le Dow Jones Industrial Average n’a pas réussi à conserver ses gains d’ouverture pour la deuxième journée consécutive, clôturant en baisse de 1,56 %.

En Asie, l’indice Composite SSE de Shanghai est resté en sourdine, tandis que le Nikkei 225 du Japon a perdu 1,07 % et le SGX Nifty de Singapour a glissé de 0,21 %.

Les facteurs macroéconomiques

La confiance des consommateurs américains a fortement baissé en juin à cause de l’inflation galopante, suscitant la crainte d’un affaiblissement significatif de la croissance économique au second semestre 2022.

Cela a éclipsé l’assouplissement des mesures de quarantaine anti-Covid en Chine, visant à ressusciter la deuxième plus grande économie du monde.

À la une

Le vendeur à découvert Grizzly Research vient de publier un rapport baissier sur Nio, alléguant que le fabricant de véhicules électriques gonflait ses revenus et sa rentabilité. Nio a déclaré à CnEVPost que l’article en question était plein d’imprécisions et d’erreurs d’interprétation.

Le responsable des jeux de Tencent, Steven Ma, a révélé que la société avait mis en place une ligne commerciale XR pour combiner le matériel et les logiciels.

Alibaba ferme son centre de R&D en Israël et licencie une cinquantaine d’employés locaux.

Li Auto a annoncé une offre « sur le marché » d’une valeur de 2 milliards de dollars. La société prévoit d’utiliser les fonds pour développer de nouvelles technologies de conduite autonome, créer de nouveaux modèles et faire face aux besoins généraux de la firme.

Photo réalisée par Poring Studio, disponible sur Shutterstock