Que pense-t-il Jerome Powell des crypto-monnaies ?

Interrogé à ce sujet lors de l’intervention d'un sénateur du Congrès américain, le président de la Fed a répondu ainsi.

Que pense-t-il Jerome Powell des crypto-monnaies ?
2 min de lecture

Mercredi, le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a commencé ses deux jours de témoignage devant le Congrès des États-Unis.

Cette réunion à Capitol Hill fait suite à la flambée de 8,6 % de l’indice des prix à la consommation (IPC) du mois dernier, l’augmentation la plus sensible depuis décembre 1981.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Des mises à jour sur l’état de l’économie et les intentions de la Fed de réduire les pressions inflationnistes sans précédent depuis les années 1980 sont attendues du chef de la banque centrale.

Alors que Powell a répondu à diverses questions sur la politique monétaire, la sénatrice Kyrsten Sinema (D-AZ) a posé des questions sur les marchés cryptographiques :

« Les marchés cryptographiques ont connu une volatilité importante au cours des dernières semaines. La Fed a-t-elle suivi ces événements et quelles implications ont-ils sur la façon dont la Fed envisage les perspectives économiques plus larges dans la prise de décisions concernant la politique monétaire ? »

La réponse de Powell

« Nous suivons ces événements très attentivement, bien sûr, et ne voyons pas d’implications macro-économiques importantes. Mais, je pense que la principale conséquence est celle que nous avons avancée il a un certain temps, notamment que dans ce nouvel espace innovant, il y a vraiment besoin d’un meilleur cadre réglementaire. La même activité devrait avoir la même réglementation, peu importe où elle apparaît, et ce n’est pas le cas actuellement.

Il est important de noter que la capitalisation boursière globale de la cryptographie s’élève à 889,25 milliards de dollars contre un PIB américain de 25 340 milliards de dollars, et un marché des actions qui contrôle plus de 49 000 milliards de dollars.

« Beaucoup de produits financiers numériques [disponibles] sont assez similaires à ceux qui existaient déjà dans le système bancaire ou sur les marchés des capitaux. Mais ce n’est pas réglementé de la même manière. Je pense que cela est le principal point à retenir », a conclut Powell.

Photo : la Réserve fédérale