Réchauffement climatique : Nio parie sur Honeywell

La startup chinoise utilisera le réfrigérant innovant à faible PRG du fabricant d'équipements industriels.

Réchauffement climatique : Nio parie sur Honeywell
1 min de lecture

Nio Inc (NYSE:NIO) utilisera le réfrigérant innovant à faible potentiel de réchauffement global (PRG) de Honeywell International Inc (NASDAQ:HON) pour sa nouvelle berline ET7, rapporte CnEVpost, citant un communiqué de la société américaine.

Ce qui s’est passé

Honeywell affirme que son réfrigérant à base d’hydrofluorooléfine (HFO) a un potentiel de réchauffement global (PRG) inférieur à 1, soit – 99,9 % par rapport aux réfrigérants HFC actuellement employés en Chine.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Le réfrigérant HFO-1234yf a été utilisé dans plus de 120 millions de véhicules dans le monde entier à la fin de l’année dernière, poursuit l’article.

Il remplacera un réfrigérant de troisième génération couramment présent dans les voitures vendues sur le marché chinois.

Pourquoi cela est important

Cette décision intervient alors que la Chine intensifie ses efforts en matière de véhicules à énergie nouvelle, qui l’aideront dans la transition vers une mobilité à zéro émission.

Le constructeur automobile basé à Shanghai et rival de Tesla Inc (NASDAQ:TSLA), a augmenté les prix de départ de tous les modèles ET7 de 1 470 dollars en début de semaine.

Les nouvelles berlines coûteraient entre 68 700 et 80 400 dollars.

Mouvement des prix

Mercredi, l’action Nio a clôturé en légère hausse à 14,6 dollars.