Tesla : Leo Koguan demande un rachat d’actions

Le troisième actionnaire individuel du leader des VE propose un rachat de 15 milliards de dollars pour contrer la baisse du titre.

Tesla : Leo Koguan demande un rachat d’actions
3 min de lecture

L’action Tesla Inc (NASDAQ:TSLA) suit une trajectoire descendante depuis que le PDG Elon Musk a divulgué sa participation passive dans la plateforme de microblogging Twitter Inc (NYSE:TWTR).

Ce qui s’est passé

Le titre du leader des véhicules électrique est passé d’un sommet de 1 084,59 dollars au 1er avril, la séance précédant l’annonce, à environ 713 dollars, soit – 35 %.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Les investisseurs ont donc commencé à réfléchir sur ce que le fabricant de véhicules électriques devrait faire pour se relever.

L’homme d’affaires sino-américain d’origine indonésienne Leo Koguan, troisième actionnaire individuel de Tesla, a suggéré à l’entreprise de commencer un rachat.

Taguant Martin Viecha, directeur principal des relations avec les investisseurs de Tesla, Koguan a écrit que la firme « doit » immédiatement annoncer un rachat de 5 milliards de dollars de son flux de trésorerie disponible cette année, suivi par un autre de 10 milliards en 2023, ajoutant que ces opérations ne devraient en aucun cas affecter les réserves de trésorerie, ni être financé par la dette.

Pourquoi cela est important

Tesla n’a jamais mis en place de rachats dans le passé, mais a divisé ses actions deux fois. Un rachat réduit essentiellement l’offre, car la société achète les actions et les détient en tant qu’actions propres, une catégorie qui n’est pas disponible pour la négociation sur le marché libre, ce qui augmente à son tour le cours de l’action.

En effet, un rachat augmente théoriquement le bénéfice par action (BPA) de la société, un indicateur calculé en divisant le bénéfice net par le nombre d’actions en circulation.

Bien qu’une partie de la faiblesse des titres soit attribuable à l’accord tumultueux de Musk sur Twitter, une partie est liée à la faiblesse plus large du marché au milieu des incertitudes macroéconomiques et des confinement en Chine, qui ont affecté la production de Giga Shanghai.

Étant donné que la firme opère dans une industrie à forte intensité de capital, elle ne peut pas se permettre de générer des rendements massifs pour les actionnaires, préférant plutôt réinvestir en interne la plupart de ses bénéfices. À la fin du premier trimestre, le bilan de la société affichait une trésorerie et des équivalents de trésorerie de 17,51 milliards de dollars.

Pendant ce temps, Tesla a annoncé qu’un fractionnement d’actions n’est pas exclu.

Mouvement des prix

Jeudi, l’action Tesla s’est échangée à 713,30 dollars, selon les données de Benzinga Pro.