Do Kwon condamné pour évasion fiscale en Corée du Sud

Le co-fondateur de Terra encourt une amende de 78 000 000 $ pour avoir échappé à l'impôt sur les sociétés et sur le revenu.

Do Kwon condamné pour évasion fiscale en Corée du Sud
1 min de lecture

Le co-fondateur de Terra (CRYPTO:LUNA), Do Kwon, aurait été condamné à payer une amende de 100 milliards de wons (78 millions de dollars) pour évasion fiscale par le Service national des impôts de la Corée du Sud.

Ce qui s’est passé

Selon le média local Naver, les autorités fiscales sud-coréennes ont reconnu les sociétés mères de Terra – The Ancore Company et Terraform Labs – coupables d’avoir échappé à l’impôt sur les sociétés et sur le revenu.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Apparemment, Terraform Labs avait envoyé des LUNA depuis son entité de Singapour à la Luna Financial Guard (LFG) dans le but d’éviter les impôts.

Bien que les deux entreprises soient installées à l’étranger, les autorités fiscales sud-coréennes ont décidé qu’elles étaient quand même soumises à des impôts nationaux basés sur le « lieu de gestion réelle ».

Do Kwon détiendrait une participation de 92 % dans Terra Singapore, les 8 % restants appartenant à un autre ressortissant sud-coréen, Shin Hyun-Seong.

Selon l’article, une taxe supplémentaire pourrait être imposée sur les Bitcoins (CRYPTO: BTC) acquis et vendus par la LFG.

Mouvement des prix

D’après les données de Benzinga Pro, le prix du BTC a chuté de 5 % à 28 700 dollars au cours des dernières 24 heures. La pièce maîtresse de la crypto-sphère avait touché un creux de 26 350 dollars la semaine dernière, après le krash du stablecoin de Terra, TerraUSD (CRYPTO: UST).

Entre-temps, la deuxième crypto par capitalisation boursière, Ethereum (CRYPTO: ETH) s’est échangée en baisse de 7 % à 1 900 dollars.

Photo reproduite avec l’aimable autorisation de Terra