Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 16 mai 2022

Alibaba et d’autres tech gagnent du terrain sur le marché asiatique aujourd’hui, alors que Tencent et Li Auto restent à la traîne.

Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 16 mai 2022
2 min de lecture

Les sociétés chinoises cotées aux États-Unis se sont négociées de manière mitigée à Hong Kong ce lundi : en effet, Alibaba Group Holding Ltd (NYSE:BABA), JD.com Inc (NASDAQ:JD), Baidu Inc (NASDAQ:BIDU), Xpeng Inc (NYSE:XPEV) et Nio Inc (NYSE:NIO) se sont échangées à la hausse, tandis que Tencent Holdings (OTC:TCEHY) et Li Auto Inc (NASDAQ:LI) figuraient parmi les perdants de l’indice au moment de la rédaction de cet article.

Performance des sociétés chinoises cotées aux États-Unis
à Hong Kong
Titre Évolution (+/-)
Alibaba + 2,13 %
JD.com + 1,50 %
Baidu + 2,88 %
Tencent – 0,85 %
Nio + 2,91 %
Xpeng + 4,64 %

En revanche, ces titres ont terminé de manière positive la dernière séance de négociation à Wall Street.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Panorama des marchés asiatiques

Après avoir commencé la journée dans le vert, l’indice de référence Hang Seng de Hong Kong a perdu 0,11 % lors des échanges du matin.

L’ASX 200 de l’Australie a progressé de plus de 0,22 %, Nikkei 225 du Japon a augmenté de 0,24 %, après un début en négatif, tandis que l’indice SSE Composite de Shanghai a baissé de 0,29 %.

Les facteurs macroéconomiques

Les chiffres économiques décevants de la Chine, découlant des restrictions strictes imposées pour contrer la propagation de la Covid-19, ont freiné le sentiment des investisseurs. Le pays a signalé une baisse importante des ventes au détail et de la production industrielle en avril – pire que ce à quoi s’attendaient les analystes.

La Chine intensifie également ses efforts de relance face à une énorme pression économique. Dimanche, la Banque populaire de Chine a annoncé la réduction de son taux plancher pour les premiers prêts immobiliers aux résidents.

Le gouvernement de Hong Kong a également revu à la baisse ses prévisions concernant la croissance économique de la ville en 2022, passant de 2 – 3,5 % à 1 – 2 %, ce qui reflet le coup porté par la cinquième vague du coronavirus au premier trimestre.

À la une

La coentreprise d’Alibaba en Russie a licencié environ 40 % de ses employés. La société a poursuivi ses activités de restructuration comme prévu et sa diversification internationale dans un environnement réglementaire national incertain.

Entretemps, sa filiale de technologie financière Ant Group se développe à Singapour.

Le géant du commerce en ligne JD.com devrait publier ses résultats au premier trimestre avant l’ouverture des marchés américains ce mardi.

Le redressement de la plupart des actions de véhicules électriques a été stimulé par la décision de Shanghai d’un retour progressif à la normalité, de manière que les entreprises puissent reprendre leurs activités à partir d’aujourd’hui, selon CnEVPost.