Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 16 mai 2022

Alibaba et d’autres tech gagnent du terrain sur le marché asiatique aujourd’hui, alors que Tencent et Li Auto restent à la traîne.

Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 16 mai 2022
2 min de lecture

Les sociétés chinoises cotées aux États-Unis se sont négociées de manière mitigée à Hong Kong ce lundi : en effet, Alibaba Group Holding Ltd (NYSE:BABA), JD.com Inc (NASDAQ:JD), Baidu Inc (NASDAQ:BIDU), Xpeng Inc (NYSE:XPEV) et Nio Inc (NYSE:NIO) se sont échangées à la hausse, tandis que Tencent Holdings (OTC:TCEHY) et Li Auto Inc (NASDAQ:LI) figuraient parmi les perdants de l’indice au moment de la rédaction de cet article.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

Performance des sociétés chinoises cotées aux États-Unis
à Hong Kong
Titre Évolution (+/-)
Alibaba + 2,13 %
JD.com + 1,50 %
Baidu + 2,88 %
Tencent – 0,85 %
Nio + 2,91 %
Xpeng + 4,64 %

En revanche, ces titres ont terminé de manière positive la dernière séance de négociation à Wall Street.

Panorama des marchés asiatiques

Après avoir commencé la journée dans le vert, l’indice de référence Hang Seng de Hong Kong a perdu 0,11 % lors des échanges du matin.

L’ASX 200 de l’Australie a progressé de plus de 0,22 %, Nikkei 225 du Japon a augmenté de 0,24 %, après un début en négatif, tandis que l’indice SSE Composite de Shanghai a baissé de 0,29 %.

Les facteurs macroéconomiques

Les chiffres économiques décevants de la Chine, découlant des restrictions strictes imposées pour contrer la propagation de la Covid-19, ont freiné le sentiment des investisseurs. Le pays a signalé une baisse importante des ventes au détail et de la production industrielle en avril – pire que ce à quoi s’attendaient les analystes.

La Chine intensifie également ses efforts de relance face à une énorme pression économique. Dimanche, la Banque populaire de Chine a annoncé la réduction de son taux plancher pour les premiers prêts immobiliers aux résidents.

Le gouvernement de Hong Kong a également revu à la baisse ses prévisions concernant la croissance économique de la ville en 2022, passant de 2 – 3,5 % à 1 – 2 %, ce qui reflet le coup porté par la cinquième vague du coronavirus au premier trimestre.

À la une

La coentreprise d’Alibaba en Russie a licencié environ 40 % de ses employés. La société a poursuivi ses activités de restructuration comme prévu et sa diversification internationale dans un environnement réglementaire national incertain.

Entretemps, sa filiale de technologie financière Ant Group se développe à Singapour.

Le géant du commerce en ligne JD.com devrait publier ses résultats au premier trimestre avant l’ouverture des marchés américains ce mardi.

Le redressement de la plupart des actions de véhicules électriques a été stimulé par la décision de Shanghai d’un retour progressif à la normalité, de manière que les entreprises puissent reprendre leurs activités à partir d’aujourd’hui, selon CnEVPost.