Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 13 mai 2022

Alibaba, Nio et d’autres valeurs technologiques ont gagné du terrain sur le marché asiatique, aujourd’hui.

Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 13 mai 2022
2 min de lecture

Les sociétés chinoises cotées aux États-Unis se sont échangées à la hausse à Hong Kong ce vendredi, après avoir terminé la séance précédente dans le rouge.

Bien que les actions technologiques, telles qu’Alibaba Group Holding Ltd (NYSE:BABA), JD.com (NASDAQ:JD), Tencent Holdings (OTC:TCEHY) et Baidu Inc (NASDAQ:BIDU), ont bondi jusqu’à 6 %, c’est le segment des constructeurs de véhicules électriques, notamment Xpeng Inc (NYSE:XPEV) et Nio Inc (NYSE:NIO), qui a guidé le rallye.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !
Performance des sociétés chinoises cotées aux États-Unis
à Hong Kong
Titre Évolution (+/-)
Alibaba + 2,88 %
JD.com + 3,65 %
Tencent + 2,85 %
Baidu + 5,84 %
Nio + 5,85 %
Xpeng + 7,12 %

En revanche, ces titres ont terminé de manière mitigée la dernière séance de négociation à Wall Street.

Panorama des marchés mondiaux

Au moment de la publication de cet article, l’indice de référence Hang Seng avait progressé d’environ 1,83 % suite aux signaux positifs des marchés mondiaux.

Les bourses américaines ont conclut en sourdine la séance de jeudi. Le Nikkei 225 du Japon a augmenté de près de 2,61 %, l’ASX 200 de l’Australie de 1,40 % et le SSE Composite de Shanghai de 0,31 %.

Les facteurs macroéconomiques

Selon Bloomberg, le président de la Fed, Jerome Powell, a affirmé encore une fois que la banque centrale augmenterait ses taux d’intérêt de 0,5 % lors de chacune de ses deux prochaines réunions, tout en repoussant les spéculations sur des hausses plus agressives.

Une petite mais croissante épidémie de coronavirus à Pékin a déclenché des séries d’achats de panique alors que les habitants craignent que la capitale chinoise n’entre dans un confinement comme celui qui a paralysé la vie pendant près d’un mois à Shanghai, malgré les démentis des autorités locales, rapporte Reuters.

À la une

Le principal organe consultatif politique de Chine envisage d’organiser un forum la semaine prochaine avec certaines des plus grandes entreprises du secteur privé du pays, dont Baidu.

La filiale fintech de JD.com, JD Technology, a été obligée de retarder son introduction de 2 milliards de dollars à la Bourse de Hong Kong, faute du feu vert des régulateurs chinois, explique l’agence de presse dans un autre article.