Le rapport sur l’inflation fait plonger les cryptos

Selon les données, les baleines Ethereum sont « extrêmement actives » malgré le bain de sang des actifs numériques.

Le rapport sur l’inflation fait plonger les cryptos
4 min de lecture

Les principales crypto-monnaies se sont effondrées, avec l’Éther en baisse de plus de 10 %, alors que la capitalisation boursière mondiale de la cryptographie avait plongé de 10,25 % à 1 300 milliards de dollars au moment de la publication de cet article.

Performance des pièces principales
Jeton à 24 heures à 7 jours Prix
Bitcoin (CRYPTO:BTC) – 6 % – 26 % 29 335,91 $
Ethereum (CRYPTO:ETH) – 10,8 % – 28,5 % 2 103,63 $
Dogecoin (CRYPTO:DOGE) – 21,56 % – 36,5 % 0,09 $
Pires perdants à 24 heures (données issues de CoinMarketCap)
Jeton % de variation à 24 heures (+/-) Prix
Terra (CRYPTO:LUNA) – 94,05 % 1,09 $
Fantom (CRYPTO:FTM) – 42,44 % 0,31 $
Gala (CRYPTO:GALA) – 39,04 % ​0,068 $

Pourquoi cela est important

Mercredi, le Département du Travail des États-Unis a fait état d’une hausse de 8,3 % de l’indice des prix à la consommation en avril, une indication que l’inflation reste élevée et proche de sommets de 40 ans. Cependant, le chiffre a légèrement baissé par rapport à 8,5 % rapporté en mars.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Mercredi, le rendement des bons du Trésor à 10 ans a augmenté de 0,31 % à 3,025 %, tandis que les contrats à 2 ans, un indicateur des perspectives de taux de la Réserve fédérale, a atteint un sommet de trois ans de 2,858 %, informe Reuters.

Les actifs risqués ont sombré dans le rouge après la publication du rapport sur l’inflation, avec le S&P 500 et le NASDAQ en baisse de 1,65 % et 3,2 %, respectivement. En revanche, les contrats à terme sur actions américaines ont légèrement augmenté. Le BTC s’est échangé en dessous du seuil psychologique des 30 000 dollars.

« Le Bitcoin reste très vulnérable à une pression supplémentaire, pouvant faire l’objet de nouvelles ventes techniques en cas de retraite sous la barre des 28 500 dollars », a déclaré Edward Moya, analyste principal du marché chez OANDA, dans une note vue par Benzinga.

L’analyste de GlobalBlock, Marcus Sotiriou, a affirmé qu’en dehors des macro-vents contraires, il existe un « risque fondamental » pour l’industrie de la crypto-monnaie après que TerraUSD (CRYPTO:UST) a perdu son ancrage au dollar.

« L’impact de cet événement sur le marché global est très important. Bientôt, nous découvrirons quels projets DeFi avaient leurs trésoreries ancrées ou en UST, entraînant ainsi la chute de protocoles importants ».

L’investisseur en contrats à terme et PDG de Factor LLC, Peter Brandt, soutient que le pic de volume du BTC peut indiquer une « capitulation et le début de la fin de la baisse d’un an », ajoutant qu’il avait précédemment fixé le creux de la pièce à 27 000 dollars.

Au moment de la publication de cet article, le volume des transactions Bitcoin à 24 heures avait bondi de 29,3 % à 73,42 milliards de dollars, selon les données de CoinMarketCap.

De plus, Brandt avait tweeté le 8 avril que si le BTC atteignait 27 111 dollars, il ajouterait des « yeux laser » à sa photo de profil sur Twitter.

Le trader de crypto-monnaie Michaël van de Poppe a écrit que nous étions proches de la « capitulation » sur les marchés.

Pendant ce temps, alors que l’Éther oscille autour du seuil psychologique des 2 000 dollars, les baleines ont été « extrêmement actives », a tweeté Santiment, la plateforme d’information sur le marché.