Cannes devient la première ville à transformer des monuments en NFT alors que la France s’apprête à devenir un leader du Web 3

Cannes devient la première ville à transformer des monuments en NFT alors que la France s’apprête à devenir un leader du Web 3
5 min de lecture

Bien que la France ait été largement sceptique à l’égard des crypto-monnaies, on ne peut pas en dire autant des NFT. Alors que Cannes est devenue la première ville à convertir ses monuments en NFT, nous voyons d’autres projets basés en France dans cet espace prendre de l’ampleur. Dans cet article, nous développerons tout en détail pour que vous soyez plus éclairé sur ce sujet.

Source : Statista



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Raison pour laquelle Cannes est la première ville à transformer des monuments en NFT

En effet, la mairie de Cannes propose désormais de mettre aux enchères ces sites patrimoniaux sous format NFT (jetons non fongibles). Bien évidemment, c’est une première sur tout le territoire Européen. D’après une série de tweets du 4 avril, Cannes serait la première ville de France et de l’Europe à avoir investi dans le métavers.

La mairie de Cannes s’est rapprochée d’une société cannoise spécialisée dans le domaine de l’intelligence artificielle pour numériser et transformer ses monuments en NFT. Ce projet de transformation des monuments en NFT sera présenté dans cette commune de 75 0000 habitants lors du World AI Cannes Festival (WAICF). C’est un événement qui réunit des particuliers et des professionnels autour de l’intelligence artificielle.

Cette année, Cannes souhaite mettre aux enchères durant cet événement : le boulevard de la Croisette; le Port Canto; le Palais de Cannes; le Vieux-Port; l’île Sainte-Marguerite; la Malmaison; l’écomusée sous-marin; le Suquet; le Campus Georges Méliès; le marché Forville et la pointe Croisette. Ces dix monuments seront tous vendus au format NFT sans exception, tout en étant sécurisés par le système de Blockchain. C’est ainsi que Cannes est considérée comme la première ville à transformer des monuments (son patrimoine) en NFT.

Les cryptomonnaies : toujours à prendre en compte

Depuis le début de cette année, nous avons pu remarquer une certaine amélioration en ce qui concerne la valeur des crypto-monnaies alors que l’an dernier la valeur des actions en bourse et des crypto-monnaies était en chute libre. Comme vous pouvez le constater, depuis le mois dernier, les cotations des crypto-monnaies ont atteint une valeur exponentielle assez impressionnante. Avec ces chiffres qui sont très prometteurs, cette période pourrait s’avérer idéale pour qu’une entreprise puisse investir sans trop de crainte dans les cryptomonnaies.

Pour cela, Maxim Manturov, responsable du conseil en investissement chez Freedom Finance Europe, affirme que : “Les crypto-monnaies, comme les actions, sont en mode de déclin depuis novembre 2021, mais aujourd’hui, nous pouvons voir un certain rebond de la baisse. Dans la situation actuelle, au 25.03.22, les cotations du bitcoin sont passées au-dessus de 45k$, atteignant presque un sommet local, qui a été interrompu au début du mois. La rumeur selon laquelle Luna Foundation Guard (LFG) aurait l’intention d’investir dans le BTC pour assurer la stabilité de l’UST stablecoin pourrait être un facteur de hausse.

Lorsque vous évaluez l’investissement dans les crypto-monnaies, n’oubliez pas les éléments fondamentaux qui peuvent s’opposer à la hausse des prix aujourd’hui. La Fed augmente et continuera à augmenter les taux jusqu’à l’été et jusqu’à ce que la presse à imprimer cesse de fonctionner. Dans des moments comme celui-ci, l’argent cherche des actifs sans risque. Pour résumer ce qui précède, si vous entrez dans les crypto-monnaies, par exemple le bitcoin, vous devez attendre le niveau de 50 000 dollars. Si ce niveau n’est pas atteint, vous devrez attendre la baisse de 30k $ et commencer à entrer là.”

Les raisons pour laquelle la France est sur le point de devenir un leader Web 3

Source : Statista

Le PDG de Binance Chagpeng Zhao a exprimé sur scène au Blockchain Summit Paris, que la France peut devenir le leader du Web 3 et des crypto-monnaies du futur. De plus, il a annoncé que depuis juillet 2017, ils ont travaillé sans relâche pour développer la liberté d’argent pour les personnes du monde entier.

Bien qu’au début la France n’ait pas fait partie de la révolution de l’internet, ce pays a malgré tout su s’imposer avec de nombreuses suites successives d’innovation. Nous assistons depuis peu à l’essor du Web 3 après le Web 1 qui correspondait à l’émergence de l’internet et le Web 2 qui concernait le développement des plateformes centralisées mettant en relation des milliards d’utilisateurs. Le Web 3 est un retour aux valeurs premières de l’internet même s’il suscite de nombreuses critiques négatives.

L’objectif de la France en ce qui concerne le Web 3, est d’aboutir à une version beaucoup plus décentralisée du web en permettant aux utilisateurs de reprendre la main sur leurs données tout en leur donnant accès aux technologies Blockchain. En investissant dans des jetons de crypto-monnaies pour faire fonctionner presque tout ce qui existe, chacun deviendra propriétaire du web.

L’élaboration du Web 3 se base sur les technologies de l’intelligence artificielle, de la blockchain et du Web sémantique. L’intelligence artificielle permettra donc à la France de fournir aux utilisateurs, des données plus rapidement et plus pertinentes. Tandis que, la blockchain lui permettra de créer et d’authentifier des contenus de manière à les certifier. Quant au web sémantique, il permettra de stocker et de classer les informations qui donneront au système la signification de plusieurs types de données.