Hong Kong, toute l’actu des constructeurs de VE au 25 avril 2022

Nio, Xpeng et Li Auto font traîner le marché asiatique aujourd’hui. Voici tout ce qu’il faut savoir.

Hong Kong, toute l’actu des constructeurs de VE au 25 avril 2022
2 min de lecture

Les actions des constructeurs chinois de véhicules électriques cotés aux États-Unis, ainsi que rivaux de Tesla Inc (NASDAQ:TSLA) – Nio Inc (NYSE:NIO), Xpeng Inc (NYSE:XPEV) et Li Auto Inc (NASDAQ:LI) – , se sont effondrées à Hong Kong ce lundi, dans un contexte d’extrême faiblesse mondiale.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

Performance des constructeurs chinois de VE
Titre Évolution (+/-)
Nio – 4,89 %
Xpeng – 4.07 %
Li Auto – 5,88 %

Les facteurs macroéconomiques

Les titres ont plongé de 6 % au cours des négociations matinales, l’indice de référence Hang Seng perdant près de 3 %. Les autres bourses asiatiques ont montré une tendance similaire, avec l’indice composite de Shanghai et le Nikkei 225 du Japon en baisse, respectivement, de 2,51 et de près de 2 %.

Cela s’est produit suite à la flambée de cas de Covid-19 à Pékin. En effet, la deuxième économie mondiale avait déjà du mal à éradiquer les infections dans le centre financier de Shanghai, et maintenant une multitude de cas dans la capitale a obligé l’extension du confinement à d’autres territoires.

À la une

Selon CnEVPost, la société chinoise de courtage Guosen Securities s’est dite optimiste quant au potentiel de Nio sur le marché haut de gamme, attribuant au fabricant de VE la notation « surpondération » ; pour autant, aucun objectif de cours d’a été proposé.

Pendant ce temps, dans le cadre de son programme « Power Up », la maison automobile a également lancé un nouvel itinéraire adressée aux conducteurs de véhicules électriques dans la province du Fujian, dans l’est de la Chine. L’entreprise vise ainsi à promouvoir les expériences de recharge dans les destinations touristiques les plus populaires.

La Bourse de Shanghai a annoncé que Li Auto vient d’intégrer la liste du Shanghai-Hong Kong Stock Connect, un mécanisme lancé en 2014 pour permettre aux investisseurs des deux régions d’acheter les actions de l’autre.

Photo reproduite avec l’aimable autorisation de Nio