CGTN : Quelles sont les priorités de la Chine en matière de développement ?

5 min de lecture

PÉKIN, 13 avril 2022 /PRNewswire/ — La Chine est entrée dans une phase de développement de grande qualité, et la province méridionale de Hainan est le fer de lance des efforts déployés par le pays pour concilier protection de l’environnement et développement.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

Le président chinois Xi Jinping se trouve à Hainan depuis dimanche, plaçant la conservation écologique, la revitalisation rurale et la sécurité alimentaire en tête de ses priorités lors de son inspection.

Système de parcs nationaux

Lors de l’inspection d’une section du parc national de la forêt tropicale humide de Hainan lundi dans la ville de Wuzhishan, le président Xi a souligné l’importance de stimuler le développement des parcs nationaux à Hainan.

Il a également souligné la nécessité de comprendre pleinement l’importance stratégique du développement du parc national de Hainan pour le pays, et a appelé à des efforts continus et solides à cet égard.

Suivant le principe de la « protection écologique d’abord », la Chine a dévoilé en 2017 le plan global d’établissement de son nouveau système de parcs nationaux dans le but de promouvoir l’harmonie entre l’homme et la nature, la conservation de la biodiversité et le développement durable.

L’année dernière, le dirigeant chinois a annoncé la désignation officielle du premier groupe de parcs nationaux du pays lors d’un discours liminaire prononcé par liaison vidéo lors du sommet des dirigeants de la 15e réunion de la Conférence des parties à la Convention sur la diversité biologique (COP15). Le parc national de la forêt tropicale humide de Hainan est l’un d’entre eux.

Le parc national s’étend sur neuf villes et comtés, couvrant une superficie totale de plus de 4 000 km². Il abrite les forêts tropicales humides les plus concentrées et les mieux préservées de Chine et le seul habitat des gibbons de Hainan, les primates les plus rares du monde.

Contrairement aux parcs nationaux ordinaires, les parcs nationaux désignés font partie de la stratégie de « ligne rouge » du pays en matière de conservation écologique et sont soumis aux mesures de protection les plus strictes possible.

Avec le système de parcs nationaux qui prend forme dans le pays le plus peuplé du monde, la Chine a fait un grand pas vers un avenir où tous les êtres peuvent vivre en harmonie et s’épanouir grâce à un système d’aires protégées dont les parcs nationaux sont le pilier.

La revitalisation rurale bat son plein

Lors de ses tournées d’inspection à travers le pays, le président chinois s’arrêtait toujours pour discuter avec les familles rurales. Lundi, il est entré dans les maisons des membres de l’ethnie Li à Maona, un village de la ville de Wuzhishan, et a eu des échanges cordiaux avec les responsables locaux et les villageois.

Sur la place publique de Maona, les habitants ont réservé un accueil chaleureux à M. Xi.

« Nous avons atteint une société modérément prospère à tous les égards et nous marchons vers la modernisation et la promotion de la prospérité commune », a déclaré M. Xi, en appelant à de solides efforts pour consolider les réalisations en matière de réduction de la pauvreté et les aligner sur la pleine progression de la revitalisation rurale.

La Chine poursuit ses efforts en matière de développement rural, le rapport sur le travail du gouvernement publié en mars mettant l’accent sur la stimulation de la production agricole et la promotion d’une revitalisation rurale globale en 2022.

Xi a également appelé les responsables du Parti à faire « tous les efforts possibles » pour s’assurer que les gens puissent vivre une vie heureuse, en disant que les responsables du Parti ne devraient pas avoir d’intérêts égoïstes, et qu’ils devraient se consacrer à l’amélioration de la vie des gens.

« Ce qui intéresse le Parti communiste chinois, c’est de savoir comment faire en sorte que la vie des Chinois de tous les groupes ethniques s’améliore chaque jour. »

« Graines chinoises »

La sécurité alimentaire de la Chine ne peut être sauvegardée que si les ressources en semences sont fermement conservées entre nos mains, a déclaré le président Xi lors de son inspection de la ville de Sanya dimanche, appelant à travailler à l’autosuffisance alimentaire et à faire progresser le secteur des semences du pays.

« Pour que les ressources en semences de la Chine soient autosuffisantes et mieux contrôlées, il faut parvenir à l’autosuffisance en matière de technologie des semences », a-t-il déclaré.

Toutefois, M. Xi a reconnu que le processus prendrait du temps. « Il faut 10 ans pour aiguiser une épée », a déclaré le président Xi, citant un dicton chinois.

Soulignant l’importance stratégique de ces travaux, il a appelé à perpétuer l’esprit des scientifiques et des chercheurs des générations précédentes, notamment Yuan Longping (1930-2021), connu pour avoir mis au point les premières variétés de riz hybrides dans les années 1970 et permis à des millions de personnes de ne pas souffrir de la faim.

Dans le « Document central no 1 » récemment dévoilé, la première déclaration politique publiée par les autorités centrales chinoises cette année, le pays a fait du développement de l’industrie semencière l’une de ses priorités politiques, avec des mesures spécifiques telles que la mise en œuvre d’un plan d’action sur l’industrie semencière, la promotion de la collecte de germoplasmes et le renforcement de la protection de la propriété intellectuelle dans le secteur.

https://news.cgtn.com/news/2022-04-12/Xi-inspects-Wuzhishan-in-Hainan-19aEjvCVVzG/index.html

Vidéo – https://www.youtube.com/watch?v=Kh5RJn1AK1A