Disney+ vise maintenant au streaming en direct

La plateforme de streaming du géant du divertissement a diffusé en direct la cérémonie des Oscars aux États-Unis.

Disney+ vise maintenant au streaming en direct
3 min de lecture

L’une des principales plateformes de streaming aux États-Unis a discrètement testé mardi une nouvelle option de streaming en direct. a diffusé en direct la cérémonie des Oscars aux États-Unis.

Recevez des notifications avec des nouvelles, des articles et bien plus encore!

Ce qui s’est passé

Les nominations aux Oscars ont été annoncées en direct sur « Good Morning America » mardi matin. L’émission détenait l’exclusivité de la diffusion de l’évènement, tout comme ABC, une unité de Walt Disney Co (NYSE: DIS), en tant que maison de télévision officielle de l’Académie.

Mardi, la plateforme de streaming de Disney, Disney+, a testé pour la première fois un nouveau service de streaming en direct, diffusant les nominations aux prix pour les abonnés américains, informe The Streamable.

« Nous voulions tester les capacités de diffusion en direct sur Disney+ aux États-Unis », a déclaré la société au site d’information. « Les résultats ont été satisfaisants et nous continuerons la démarche, afin d’offrir les meilleures expériences utilisateur à nos clients ».

Disney possède déjà ABC, ESPN et d’autres réseaux qui diffusent régulièrement des programmes en direct, ce qui pourrait constituer une valeur ajoutée pour la plateforme de streaming.

Pourquoi cela est important

Le test en sourdine de son premier évènement en direct exécuté par le géant du divertissement a été remarqué par certains comme quelque chose de plus qu’un simple essaie.

Disney+ a terminé le quatrième trimestre avec 118,1 millions d’abonnés, contre 73,7 millions l’année précédente et 116 millions d’enregistrement au cours du troisième trimestre.

ESPN+ comptait 17,1 millions d’abonnés au T4, soit + 66 % par rapport à la même période en 2020..

Hulu, détenue par Disney avec 33 % des participations relevant de Comcast Corporation (NASDAQ:CMCSA), a atteint 43,8 millions d’abonnés au quatrième trimestre.

Un élément qui a suscité des inquiétudes pour la croissance de Disney+ et de ses plateformes de streaming a été le revenu moyen par utilisateur. Alors que la société élargit sa clientèle internationale, elle a vu l’ARPU de Disney+ chuter à 4,12 dollars au T4, enregistrant une baisse annuelle de 9 % .

Une solution possible à ce problème pourrait être d’ajouter des forfaits ou des offres, tels que le streaming en direct,

qui s’ajouteraient à ceux déjà existants. Par exemple, Hulu propose du streaming avec publicités, sans publicité et sans publicité avec la télévision en direct.

Il est fort probable que Disney passe sous silence son potentiel de streaming en direct dans l’avenir, mais cela reste toutefois un atout au milieu d’une compétition acharnée pour élargir sa base d’abonnés et augmenter ses tarifs.

En effet, Netflix Inc (NASDAQ:NFLX) vient d’annoncer qu’il relèverait le prix de ses formules d’abonnement. Pareillement Amazon.com, Inc. (NASDAQ:AMZN), qui montera les tarifs d’Amazon Prime, ce qui inclue l’accès à la bibliothèque de Prime Video.

Mouvement des prix

Mardi, le cours de l’action Disney a reculé de 0,021 % à 142,48 dollars. La société est censée publier ses résultats au premier trimestre 2022 aujourd’hui, après la clôture du marché.