Apple : l’action s’emballe après la publication des résultats au T1 2022

Le géant de Cupertino gagné du terrain en Bourse suite à l’annonce de bénéfices supérieurs aux attentes, malgré les perturbations de la chaîne d'approvisionnement.

Apple : l’action s’emballe après la publication des résultats au T1 2022
4 min de lecture

Apple Inc. (NASDAQ:AAPL) a annoncé de solides résultats au trimestre des fêtes, avec des indicateurs d’exploitation record qui ont devancé les prévisions les plus optimistes, malgré les perturbations de la chaîne d’approvisionnement.

Le chiffre d’affaires issu des ventes d’iPhone a flambé grâce aux performances exceptionnelles en Chine et la base installée d’appareils actifs a également atteint un sommet historique.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Les chiffres clés au T4 2021

Apple a annoncé un BPA de 2,10 dollars au premier trimestre, dépassant un consensus de 1,89 dollar.

Le résultat net était meilleur que le bénéfice par action de l’année passée (1,68 dollar), ainsi que du trimestre précédent (1,24 dollar).

Le chiffre d’affaires a bondi de 11 % sur une base annuelle, atteignant 123,9 milliards de dollars, face à une prévision de 118,66 milliards, dont 83,4 milliards générés au cours du trimestre dernier.

L’analyste de Morgan Stanley, Katy Huberty, avait prévu un BPA de 1,97 dollar sur un chiffre d’affaires de 122,3 milliards.

Les ventes de produits ont grimpé de 9,2 % à 104,43 milliards de dollars, représentant 84,3 % des revenus totaux, tandis que le segment des services a flambé d’environ 23,9 %, atteignant 19,52 milliards de dollars.

« La très forte réaction des clients à notre lancement récent de nouveaux produits et services a entraîné une croissance à deux chiffres des revenus et des bénéfices, contribuant à établir un niveau record pour notre base installée d’appareils actifs », a déclaré le directeur financier d’Apple, Luca Maestri.

La marge brute au premier trimestre est passée de 39,8 % en 2021 à 43,8 % en 2022.

Ventilation du chiffre d’affaires au T1 par produit

Les ventes d’iPhone ont presque doublé par rapport à la période précédente, alors que celles de Mac ont connu elles-aussi une forte hausse sur une base annuelle et trimestrielle. L’iPad reste un point sensible. Le chiffre d’affaires du secteur des services a atteint un record. Le segment des vêtements, des articles pour la maison et des accessoires a monté en flèche par rapport au trimestre précédent, après avoir connu une croissance quasiment nulle au T4 2021.

aaplpro.png

Huberty de Morgan Stanley a estimé les livraisons à 83 millions d’iPhone, 7,6 millions de Mac et 14,9 millions d’iPad.

Ventilation du chiffre d’affaires au T1 par zone géographique

La firme à la pomme s’est bien portée dans toutes les zones géographiques et notamment en Chine, où elle a enregistré une croissance progressive enviable de 77 %, alors que le Japon est la seule région où l’on a constaté une baisse du chiffre d’affaire par rapport à l’année précédente.

aaplgeog.png

Un rapport publié en début de semaine a montré que le géant de Cupertino est devenu le premier fournisseur de smartphones en Chine pour la première fois en six ans.

Perspectives futures Pour le trimestre de mars, généralement plus lent, les analystes estiment un BPA moyen de 1,32 dollar sur un chiffre d’affaires de 90,56 milliards de dollars.

Avec le lancement d’autres produits au cours de l’année, la dynamique des bénéfices de la société devrait s’accélérer davantage.

Le géant de la tech devrait commercialiser son iPhone SE3 en avril ou mai, alors que l’iPhone 14 est attendu en automne.

Les dividendes Le conseil d’administration d’Apple a approuvé un dividende en espèces de 0,22 dollar par action, payable le 10 février aux actionnaires inscrits au 7 février.

La société a également affirmé avoir restitué près de 27 milliards de dollars aux investisseurs au cours du trimestre, grâce à des résultats d’exploitation records.

Mouvement des prix

Le titre du colosse américain a perdu du terrain depuis le début de l’année, suivant la tendance générale du marché, et enregistrant une perte supérieure a 10 %.

En réaction aux bénéfices, l’action a bondi de 3,82 % à 165,30 dollars lors de la séance après-clôture de jeudi, malgré avoir perdu 0,29 % et touché 159,22 dollars pendant la session régulière.

Selon Morgan Stanley, Apple serait une valeur « surperformante défensive/de qualité » sur des marchés difficiles.

Image reproduite avec l’aimable autorisation d’Apple