Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 26 janvier 2022

Alibaba, Baidu et d'autres actions technologiques enfin dans le vert sur le marché chinois. Voici tout ce qu’il faut savoir.

Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 26 janvier 2022
2 min de lecture

La plupart des actions technologiques chinoises cotées aux États-Unis se sont négociées à la hausse à Hong Kong aujourd’hui, faisant rebondir l’indice de référence Hang Seng.

Pourquoi ?

L’indice Hang Seng marquait + 0,2 % au moment de la rédaction de cet article – en hausse après deux jours consécutifs de pertes – dans un contexte d’optimisme, suite à l’assouplissement de la politique de Pékin.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Les valeurs pétrolières, telles que PetroChina Co. Ltd. (NYSE:PTR) et CNOOC Limited ont progressé de près de 2 % face à l’augmentation des prix du pétrole brut en réaction à l’escalade des tensions russo-ukrainiennes.

Néanmoins, les investisseurs restent prudents en attendant la conclusion de la réunion en matière de politique monétaire très attendue de la Réserve fédérale. Alors que la Fed est susceptible de laisser les taux d’intérêt inchangés, les commentaires attendus pourrait annoncer la première hausse dès mars.

Que se passe-t-il ?

La plupart des tech chinoises cotées aux États-Unis ont regagné du terrain après la nouvelle :

  • Baidu Inc. (NASDAQ:BIDU) : + 1,9 %
  • JD.com Inc. (NASDAQ:JD) : + 1,4 %
  • Tencent Holdings Limited (OTC:TCEHY) : + 0,8 %
  • Alibaba Group Holding Limited (NYSE:BABA) : + 0,3 %
  • Li Auto Inc. (NASDAQ:LI) : – 3,3 %
  • Xpeng Inc. (NYSE:XPEV) : – 1,8 %

Le promoteur immobilier très endetté China Evergrande Group(OTC:EGRNY) tiendra aujourd’hui sa première téléconférence avec les investisseurs, après avoir manqué le paiement de certaines obligations libellées en dollars le mois dernier, informe Reuters, citant des sources.

Shimao Group Holdings a mis en vente 34 projets en toute la Chine, dans le but de réduire sa dette massive à travers la vente d’actifs, révèle Caixin.

Mardi, les titres des entreprises chinoises, dont le constructeur de véhicules électriques Nio Inc. (NYSE:NIO), ont clôturé de manière mitigée sur la cote américaine, alors que les principales moyennes aux États-Unis ont terminé la journée en négatif.

L’agence de notation Fitch s’attend à ce que les véhicules électriques restent un moteur de croissance clé sur le marché automobile chinois, prévoyant que leur volume atteigne 20 % du marché automobile global en 2022. À présent, Tesla Inc. (NASDAQ:TSLA) reste le leader du secteur en Chine, dépassant largement les constructeurs locaux.