Après New York, Nio envisage une cotation secondaire à Singapour

Malgré le retard encourus à Hong Kong, le constructeur chinois de VE coté aux États-Unis mise sur une autre Bourse asiatique.

Après New York, Nio envisage une cotation secondaire à Singapour
1 min de lecture

Le constructeur chinois de véhicules électriques coté aux États-Unis Nio Inc (NYSE:NIO) envisage une cotation secondaire à Singapour dès cette année, a rapporté CnEVpost.

Ce qui s’est passé

Le nouveau projet de la maison automobile basée à Shanghai survient dans un contexte de contrôle réglementaire accru à Hong Kong, où elle était censée faire ses débuts prochainement, avec le support du Crédit Suisse et de Morgan Stanley.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Cependant, l’introduction à Singapour pourrait aider Nio à lever environ 1,9 milliard de dollars, supposant que la société arrive à vendre jusqu’à 5 % de ses actions, explique l’article, ajoutant qu’il y a des chances que la société n’abandonne pas complètement ses plans pour Hong Kong.

Voir également : Action Nio, toute l’actu du 9 septembre 2021

Pourquoi cela est important

En effet, la cotation secondaire de Nio sur le marché chinois n’a pas encore reçu l’autorisation de la Bourse de Hong Kong, en raison de questions concernant les avoirs en fiducie des clients de la société, alors que sa demande d’introduction date de mars 2021.

La rivale de Tesla Inc (NASDAQ:TSLA) avait annoncé en septembre son intention de vendre jusqu’à 2 milliards de dollars d’actions de dépôt américaines (ADS) dans le cadre d’une offre sur le marché.

Nio a livré plus de 10 000 véhicules électriques en décembre malgré les problèmes créés par la pénurie de semi-conducteurs.

Mouvement des prix

Mardi, le cours de l’action Nio a clôturé en baisse de 4,3 % à 23,8 dollars, enregistrant une perte de 28,9 % depuis le début de l’année 2022.

Photo avec l’aimable autorisation de Nio