Marchés internationaux, toute l’actu du 25 janvier 2021

Les contrats à terme sur actions américaines reculent légèrement avant la publication des bénéfices et la réunion de la Fed.

Marchés internationaux, toute l’actu du 25 janvier 2021
3 min de lecture

Mouvements pré-ouverture

La plupart des contrats à terme sur actions américaines se sont négociés à la baisse avant l’ouverture du marché. Le Dow Jones a gagné environ 100 points lundi, après avoir plongé de plus de 1 000 points en début de séance. Les investisseurs attendent les résultats de Johnson & Johnson (NYSE:JNJ), Verizon Communications Inc. (NYSE:VZ), American Express (NYSE:AXP), 3M (NYSE:MMM) et Microsoft Corporation (NASDAQ:MSFT).

Le Comité fédéral du marché ouvert (FOMC) ouvrira aujourd’hui une réunion de deux jours. L’indice national des prix de l’immobilier Case-Shiller de S&P CoreLogic et l’indice des prix des logements de la FHFA pour septembre seront publiés à 9h (heure de l’Est). L’indice de confiance des consommateurs du Conference Board et l’indice manufacturier de la Réserve fédérale de Richmond pour janvier sont attendus à 22h (heure de l’Est).



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Les contrats à terme sur le Dow Jones Industrial Average ont baissé de 37 points à 34 216,00, tandis que ceux sur l’indice Standard & Poor’s 500 ont perdu 25.25 points, atteignant 4 378,50. Les contrats à terme sur l’indice Nasdaq sont tombés de 151 points à 14 350,00.

Les États-Unis ont enregistré le plus grand nombre de contaminations (72 958 690) et de décès (891 590) dus à la Covid-19 au monde. L’Inde a signalé un total d’au moins 39 799 200 cas confirmés, tandis qu’au Brésil ceux-ci dépassent 24 134 940.

Les prix du pétrole se négocient à la hausse, les contrats à terme sur le pétrole brut Brent ayant monté de 0.5 %, atteignant 86,73 dollars le baril. Les contrats à terme sur le pétrole brut WTI ont aussi gagné 0.4 %, s’élevant à 83,62 dollars le baril. Les données de l’API sur les stocks de pétrole brut seront divulguées aujourd’hui.

Aperçu des marchés mondiaux

Aujourd’hui, les marchés européens ont enregistré une tendance haussière. L’indice STOXX Europe 600 a gagné 0,5 %, l’indice espagnol IBEX 35 0,6 % et le FTSE 100 de Londres 0,3 %. Le CAC 40 et le DAX allemand ont augmenté respectivement de 0,6 et 0,4 %. L’indice Ifo du climat des affaires pour l’Allemagne est passé à 95,7, contre un creux à dix mois de 94,8 en décembre. Le taux d’inflation des prix à la production en Espagne a atteint un nouveau sommet de 35,9 % en glissement annuel en décembre, contre une lecture révisée de 32,2 % le mois précédent.

En revanche, la plupart des marchés asiatiques ont sombré dans le rouge. L’indice japonais Nikkei a reculé de 1,66 %, l’indice Hang Seng de Hong Kong a perdu 1,67 , alors que l’indice composite chinois de Shanghai a enregistré – 2,58 %. L’indice australien S&P/ASX 200 a perdu 2,5 %, tandis que l’indice indien BSE Sensex a remporté + 0,6 %. Le taux d’inflation annuel en Australie est passé à 3,5 % au quatrième trimestre, contre 3 % au trimestre précédent ; que l’indice de confiance des entreprises NAB est tombé à -12 en décembre contre 12 en novembre.

Les recommandations du courtier

Keybanc a déclassé l’action Anaplan, Inc. (NASDAQ:VG) de « surpondérée » à « pondération sectorielle ».

Le titre a perdu 2,7 %, touchant 44,07 dollars lors de la séance de pré-ouverture.

Flash infos

  • IBM Common Stock (NYSE:IBM) a annoncé lundi des résultats meilleurs que prévu au quatrième trimestre.
  • L’action Nio, Inc. (NYSE:NIO) suit les pas de sa rivale Tesla Inc. (NASDAQ:TSLA) dans le monde des crypto-monnaies en émettant des jetons non fongibles (NFT), destinés à ses employés.
  • Brown & Brown, Inc. (NYSE:BRO) a remporté des résultats plus solides que prévu au quatrième trimestre.
  • Les traitements par anticorps monoclonaux fabriqués par Regeneron Pharmaceuticals Inc (NASDAQ:REGN) et Eli Lilly And Co (NYSE:LLY) se sont avérés inefficaces contre le nouveau variant Omicron du coronavirus et leur autorisation d’utilisation d’urgence a été révoquée par l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA).