Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 24 janvier 2022

Alibaba et d’autres valeurs technologiques cotées aux États-Unis s’effondrent sur le marché chinois. Voici tout ce qu’il faut savoir.

Bourse de Hong Kong, toute l’actu du 24 janvier 2022
2 min de lecture

Les actions des sociétés technologiques chinoises cotées aux États-Unis se sont effondrées à Hong Kong aujourd’hui, entraînant la baisse de l’indice de référence Hang Seng.

Pourquoi ?

L’indice Hang Seng avait reculé de 0,9 % au moment de la rédaction de cet article, les investisseurs étant devenus prudents avant la réunion en matière de politique monétaire de la Réserve fédérale, prévue cette semaine.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Les inquiétudes concernant le durcissement de la politique monétaire de la Fed et la flambée des cas de Covid-19 à Hong Kong, susceptible d’avoir un impact sur la réouverture économique dans le centre financier, ont pesé sur le sentiment du marché.

En effet, la ville chinoise a confirmé dimanche 140 nouvelles contaminations, le chiffre le plus élevé en une seule journée en 18 mois, a rapporté le South China Morning Post.

Que se passe-t-il ?

Les sociétés technologiques chinoises cotées aux États-Unis se sont négociées pour la plupart à la baisse après la nouvelle.

  • JD.com Inc. (NASDAQ:JD) : – 5,3 %
  • Alibaba Group Holding Limited (NYSE:BABA) : – 5,1 %
  • Xpeng Inc. (NYSE:XPEV) : – 4,9 %
  • Baidu Inc. (NASDAQ:BIDU) : – 3,8 %
  • Li Auto Inc. (NASDAQ:LI) : – 3,5 %
  • Tencent Holdings Limited (OTC:TCEHY) : – 1,9 %

En revanche, les actions de China Evergrande Group (OTC:EGRNY) ont bondi de plus de 7 % après que le développeur immobilier très endetté a annoncé avoir inclus dans son conseil d’administration un responsable d’une unité du gestionnaire d’actifs public China Cinda Asset Management en tant que directeur non exécutif.

Un article paru sur Bloomberg signalait que 352,5 millions de dollars d’obligations de China Evergrande expireraient aujourd’hui.

Entre-temps, le PDG de Tesla Inc. (NASDAQ:TSLA), Elon Musk, a partagé sur Twitter la photo d’un graffiti sur le mur de l’usine géante de Berlin, déclenchant des spéculations selon lesquelles le site pourrait bientôt démarrer ses activités.

En effet, la mise en service de Giga Berlin est crucial pour augmenter la capacité de production du leader des VE, du moment que ses voitures actuellement commercialisées en Europe sont fabriquées en Chine.

Les titres des entreprises chinoises, dont le constructeur de véhicules électriques Nio Inc. (NYSE:NIO), ont clôturé en forte baisse sur la cote américaine vendredi 21 janvier, alors que les principales moyennes aux États-Unis ont sombré dans le rouge pour la quatrième journée consécutive.