Le prix du Bitcoin reste coincé entre 40 000 et 45 000 dollars

L’Ethereum et le Dogecoin perdent également du terrain. Voici tout ce qu’il faut savoir.

Le prix du Bitcoin reste coincé entre 40 000 et 45 000 dollars
4 min de lecture

Le Bitcoin (CRYPTO:BTC) et d’autres pièces principales se sont échangés en territoire négatif mercredi soir, alors que la capitalisation boursière mondiale de la cryptographie a baissé de 1,8 % à 2 100 milliards de dollars.

Ce qui s’est passé

Le prix du premier jeton de la crypto-sphère a diminué de 1 % à 41 837,84 dollars, perdant 4,8 % sur une base hebdomadaire.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Le cours de l’Ethereum (CRYPTO:ETH) a chuté de 1,3 % à 3 116,99 dollars, enregistrant – 7,6 % sur une période de sept jours.

Le Dogecoin (CRYPTO:DOGE) a reculé de 1 % à 0,16 dollar, remportant + 1,4 % sur une semaine, tandis que son rival, le Shiba Inu (CRYPTO:SHIB), a glissé de 2 % à 0,0000275 dollar, plongeant de 14 % depuis jeudi dernier.

Selon les données de CoinGecko, les meilleurs gagnants cryptos à 24 heures sont le Theta Fuel (CRYPTO:TFUEL), le FTX Token (CRYPTO:FTT) et le BitTorrent (CRYPTO:BTT), qui ont bondi respectivement de 6,6 % à 0,195 dollar, de 6,3 % à 47,41 dollars et de 5,2 % à 0,0027 dollar.

Pourquoi cela est important

Selon Craig Erlam, analyste principal du marché d’OANDA, le Bitcoin « est englué » entre un support de 40 000 dollars et une résistance proche des 45 000 dollars.

« Le Bitcoin semble être en pause ces dernières semaines : il ne plonge pas trop, malgré la chute des actifs à risque, mais il ne se redresse pas non plus sensiblement », a écrit l’expert dans une note envoyée par courriel.

Edward Moya, collègue d’Erlam chez OANDA, a souligné une réitération du président de la Securities and Exchange Commission, Gary Gensler, selon laquelle la SEC reste concentrée sur la réglementation des échanges de crypto-monnaie et que le risque climatique, ainsi que les règles environnementales, sociales et de gouvernance, sont au cœur des priorités de l’agence pour 2022

Mercredi, le partisan du BTC et PDG de MicroStrategy Incorporated (NASDAQ:MSTR), Michael Saylor, a partagé une déclaration du Bitcoin Mining Council (BMC), un forum mondial volontaire des sociétés minières de Bitcoin.

Saylor, un membre clé du Conseil, a déclaré que l’organisation avait confirmé des améliorations dans le mix énergétique durable et l’efficacité technologique de la pièce.

Grâce à sa dernière enquête, le BMC affirme avoir collecté avec succès des informations sur l’énergie durable auprès de plus de 46 % du réseau mondial Bitcoin au 31 décembre 2021.

Les résultats indiquent que 66,1 % des participants utilisent un mix d’électricité et d’énergies durables. S’appuyant sur ces données, le BMC estime que le mix électrique durable de l’industrie minière mondiale a atteint environ 58,5 % au cours du quatrième trimestre 2021, soit + 1 % par rapport à la même période en 2020.

L’analyste du courtier britannique en actifs numériques GlobalBlock, Marcus Sotiriou, a affirmé que la barre des 40 000-41 000 dollars est une « région de support clé pour le Bitcoin »,

ajoutant que les bases du jetons « ne pourraient pas être plus solides en ce moment ». Il a mentionné l’annonce d’Intel Corporation (NASDAQ:INTC) concernant le dévoilement d’un ASIC minier de Bitcoin à basse consommation lors de la prochaine conférence internationale sur les circuits à semi- conducteurs de l’IEEE le mois prochain comme l’un des développements positifs entourant la première pièce de la crypto-sphère.

« Le fait qu’une entreprise technologique de plus de 200 milliards de dollars fournisse des solutions pour l’exploitation minière du Bitcoin est une confirmation supplémentaire de l’entrée de grands acteurs dans l’espace crypto. Le système d’Intel propose de réduire la consommation électrique globale d’environ 15 %. Cette augmentation de l’efficacité énergétique aidera davantage d’investisseurs institutionnels à entrer dans l’espace, car le respect de l’environnement est l’une de leurs priorités », poursuit Sotiriou.

Quant aux baleines, elles sont finalement de retour. Les données de Santiment indiquent que les gros investisseurs ont accumulé 40 000 BTC au cours des 2 derniers jours, « restaurant leurs stocks aux niveaux avant le début de la liquidation, quand le jeton avait atteint les 49 000 dollars », a expliqué la plateforme de données financières sur Twitter.

Article suivant : Des baskets sur la chaîne de blocs Ethereum ?