Microsoft s’offre Activision pour près de 70 milliards de dollars

L’industrie du jeu vidéo est désormais tirée par le jeu mobile et Microsoft pourrait s’imposer comme un acteur incontournable de ce nouvel environnement, au détriment de Sony.

Microsoft s’offre Activision pour près de 70 milliards de dollars
2 min de lecture

Fin décembre, Michael Pachter, analyste chez Wedbush Securities, avait sélectionné Activision Blizzard Inc (NASDAQ:ATVI) en tant que son meilleur choix parmi les valeurs technologique en 2022. Ceux qui lui ont fait confiance en récoltent déjà les bénéfices, car le titre a flambé de plus de 35 % mardi matin avant de reculer.

Ce qui s’est passé

Microsoft Corp (NASDAQ:MSFT) envisage l’acquérir Activision pour 95 dollars par action, soit 68,7 milliards de dollars au total, à régler entièrement en espèces.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Ces derniers mois, Activision s’est retrouvée au cœur de multiples accusations concernant notamment le harcèlement et l’inconduite sexuelles de la part de certains dirigeants de l’entreprise.  Cependant, le PDG de la société, Bobby Kotick gardera ses fonctions jusqu’à 2023.

Les avantages pour Microsoft

Le chiffre d’affaires d’Activision devrait toucher à 8,5-9 milliards de dollars, a-t-il déclaré, ajoutant que l’industrie du jeu vidéo représente plus de 100 milliards de revenus annuels. Pachter a déclaré à « PreMarket Prep » de Benzinga que la concentration du chiffre d’affaires d’Activision n’est pas excellente, mais qu’elle est suffisamment importante pour avoir un impact significatif.

Toutefois, il faut garder un œil sur l’initiative anticoncurrentielle de Microsoft en ce qui concerne certains parmi les jeux les plus populaires de l’éditeur, poursuit l’analyste. En effet, Activision propose une poignée de jeux très appréciés, à la fois sur Xbox et sur la PlayStation de Sony (NYSE:SONY). Si cette acquisition se concrétise, il y a le risque que certains jeux deviennent des exclusivités de la plate-forme Xbox.

« Si vous ne pouvez plus jamais jouer à ‘Call of Duty’ sur PlayStation, les ventes de Sony vont s’effondrer », a exclamé Pachter.

L’analyste de Wedbush a souligné que Microsoft pourrait également racheter l’éditeur pour s’ouvrir une fenêtre sur le marché des jeux mobiles.

« Les revenus d’Activision sont tirés par le jeu mobile ». « Le secteur rapporte 3,5 milliards de dollars et Microsoft est essentiellement nulle dans ce domaine. C’est donc un grand pas en avant ».

Pachter estime la valeur d’Activision à environ 120 dollars par action.

« Microsoft a obtenu un très bon prix », a-t-il affirmé. « Je suis plus surpris qu’Activision l’accepte ».

L’expert a ensuite parlé des impacts de l’acquisition sur le reste du marché des jeux et plus encore.

Cliquez ici pour accéder à l’interview intégrale :

Mouvement des prix

L’action Activision a atteint un creux de 56,40 et un sommet de 104,53 dollars au cours des 52 dernières semaines.

Le titre de l’éditeur a bondi de 25,8 % à 82,31 dollars, tandis que Microsoft a clôturé en baisse de 2,4 % à 302,65 dollars.

Photo de courtoisie