Les cryptos progressent après l’audition de Powell

Le Bitcoin, l’Ethereum et le Dogecoin ont récupéré du terrain suite aux éclaircissements du président de la Fed en matière de taux d’intérêt.

Les cryptos progressent après l’audition de Powell
4 min de lecture

Le Bitcoin (CRYPTO:BTC) et les autres crypto-monnaies principales se sont échangés à la hausse mardi soir ; la capitalisation boursière mondiale de la cryptographie a grimpé de 3,45 % à 2 000 milliards de dollars.

Ce qui s’est passé

Le prix du premier jeton de la crypto-sphère a augmenté de 2,3 % à 42 722,78 dollars, soit – 7,55 % sur une période de sept jours.



Vous aimez les cryptos et souhaitez vous lancer dans le trading ? La plateforme eToro vous permet d'échanger plus de 60 crypto-monnaies différentes !

Le cours de l’Ethereum (CRYPTO:ETH) a bondi de 5,3 % à 3 233,88 dollars, enregistrant une perte de 15 % en une semaine.

La valeur du Dogecoin (CRYPTO:DOGE) a grimpé de 7,3 % à 0,15 dollar, plongeant remportant – 8,95 % sur une base hebdomadaire, alors que son rival, le Shiba Inu (CRYPTO:SHIB) a gagné 4 %, atteignant 0,000028 dollar, soit – 15,2 % depuis mercredi dernier.

Selon les données de CoinMarketCap, les meilleurs gagnants cryptos à 24 heures sont le Oasis Network (CRYPTO:ROSE), le Polygon (CRYPTO:MATIC), le NEAR Protocol (CRYPTO:NEAR) et le Fantom (CRYPTO:FTM).

Le ROSE a monté en flèche de 27,8 % à 0,424 dollars, le MATIC a bondi de 13,77 % à 2,35 dollars, le NEAR a augmenté de 14,9 % à 17,96 dollars, alors que le FTM a remporté + 9,8 %, touchant 2,43 dollars.

Pourquoi cela est important

Un retour à la normale des conditions de la chaîne d’approvisionnement devrait aider à atténuer les pressions inflationnistes en 2022, a déclaré le président de la Fed, Jerome Powell, au cours de son audition, ajoutant que l’ère des faibles taux d’intérêt n’a pas encore touché à sa fin :

« Nous avons traversé et demeurerons probablement dans une ère de taux d’intérêt très bas ».

Les crypto-monnaies ont montré des signes de volatilité depuis la publication du procès-verbal de la réunion du Comité fédéral du marché libre (FOMC) de décembre, selon lequel on verrait trois hausses de taux en 2022.

Edward Moya, analyste de marché principal chez OANDA, a mis l’accent sur l’instabilité du Bitcoin lors du témoignage de Powell.

« L’évolution de l’inflation est susceptible d’entraîner des hausses de taux – ainsi qu’un début de la réduction du bilan – plus rapides, ce qui pourrait être baissier à court terme pour les actifs à risque tels que les cryptos ; cependant, ce sont les actions qui subiront probablement les pires conséquences », a expliqué l’expert dans une note envoyée par courriel.

L’indicateur de Spent Out Profit Ratio (SOPR), qui mesure l’état de profit ou de perte agrégé sur le marché, a décliné en-dessous de 1.

Le SOPR ajusté du Bitcoin – Avec l’aimable autorisation de CryptoQuant

Cela indique que – en moyenne – les Bitcoins déplacés à un jour donné ont été vendus à perte, a commenté l’analyste de CryptoQuant Maartunn, ajoutant qu’un comportement similaire avait été observé en mai, lorsque le marché continuait de vendre à perte pendant une période prolongée.

Le PDG de Three Arrow Capitals, Zhu Su, a partagé sur Twitter un tableau retraçant le flux de dormance ajusté à l’entité du Bitcoin. Cette mesure, qui est le rapport entre la capitalisation boursière actuelle et la valeur de dormance annualisée, mesurée en dollars, peut être utilisée pour déterminer les tendances haussières ou baissières de la pièce.

Il y a des riches qui sont prêts à investir dans le Bitcoin, mais ils attendent que le risque diminue, affirme Moya.

« Il reste encore beaucoup d’argent sur la touche du BTC, mais de nombreux traders de crypto-monnaie préfèrent adopter une approche attentiste pour voir si certaines croix de la mort déclenchent des ventes massives ».

Entre-temps, le prix du gaz par transaction est passé à 188 GWEI, atteignant son niveau le plus élevé depuis le 27 octobre 2021, révèle la plateforme d’information financière Santiment, soulignant que, même si les frais moyens en dollars sont « plus modestes », ils présentent également des signes d’augmentation.