TMTG cherche à lever 1 milliard de dollars pour le réseau social de Trump

La société de l’ancien président des États-Unis vise à vendre ses actions à des fonds spéculatifs et des bureaux de gestion du patrimoine. 

TMTG cherche à lever 1 milliard de dollars pour le réseau social de Trump
2 min de lecture

Trump Media & Technology Group (TMTG), qui devrait faire ses débuts à Wall Street par le biais d’une fusion avec Digital World Acquisition Corp (NASDAQ:DWAC), chercherait à lever jusqu’à 1 milliard de dollars en vendant ses actions à des fonds spéculatifs et des bureaux de gestion du patrimoine.

Ce qui s’est passé

TMTG, qui est encore en train de développer le réseau social de l’ancien président américain Donald Trump, devrait déjà recevoir 293 millions de dollars si son accord de cotation à New York est conclu, révèle Reuters, citant des personnes au fait du dossier.


L’opération valorise TMTG à 875 millions de dollars, dette comprise. Le groupe cherche maintenant à lever jusqu’à 1 milliard de dollars supplémentaires pour une valorisation de près de 3 milliards de dollars.

Mercredi, le cours de l’action DWAC a flambé de 24,92 % à 55,40 dollars lors de la séance après-clôture, après avoir terminé la journée en hausse de 7,15 % à 44,35 dollars.

Pourquoi cela est important

Les projets de TMTG incluent un nouveau réseau social, baptisée « TRUTH Social », ainsi qu’un service de streaming à la demande par abonnement, appelé « TMTG+ ».

Trump et les négociateurs de DWAC cherchent à maximiser les gains, surfant la vague de l’euphorie du marché autour de TMTG, qui pourtant n’a pas encore lancé son application, poursuit Reuters.

Aux termes de l’accord, les actions DWAC ont été valorisées à 10 dollars, mais la société vise maintenant à un investissement privé dans le capital public (PIPE), qui rapprocherait se montant au prix de marché le plus récent, ont expliqué les sources.

La valorisation finale pourrait se baser sur une réduction de 20 % de leur cours moyen pondéré par les volumes à 10 jours.

La flambée du titre DWAC est survenue alors que les investisseurs attendaient avec impatience que le PIPE dilue moins que prévu les actionnaires existants de la société.

La plupart des entreprises de Wall Street ont snobé l’opportunité d’investir, la plupart des investisseurs participant aux négociations confidentielles du PIPE ayant été des fonds spéculatifs et des bureaux de gestion du patrimoine.

Saba Capital Management et Lighthouse Investment Partners, qui ont jadis soutenu DWAC, ont réduit leur exposition dans l’entreprise, afin de se distancier de l’accord.

TMTG et DWAC ont demandé aux investisseurs de finaliser leurs engagements envers le PIPE d’ici la mi-décembre.

Trump aurait été personnellement impliqué, exhortant certains actionnaires à investir plus de 100 millions de dollars dans le PIPE.